Quelques remerciements

La porte de l’atelier galerie de Roussillon s’est refermée pour cinq mois, avant la réouverture prévue en avril prochain. Mes aquarelles sont désormais à mon domicile de Velleron (et toujours à la vente) pour ceux qui seraient intéressés ;  avec le décrochage, et encore privé de voiture, je n’ai pas eu le temps de peindre le dernier exercice d’automne proposé sur mon site ; plus tard peut-être.. en attendant voici une aquarelle d’une façade à Roussillon (que certains stagiaires reconnaîtront !)..

Façades à Roussillon (30 x 40 cm)Sous forme d’un petit florilège je voulais en profiter pour remercier celles et ceux que j’ai rencontré cette année là-bas, et qui permettent de découvrir les merveilles et les surprises de la nature humaine..

-merci à ceux qui m’ont dit qu’ils revenaient « tout à l’heure », et que j’attends toujours.. la patience et l’espoir font partie du quotidien ; un jour peut-être…

-merci à ceux qui se sont adressé à moi directement en anglais, même si je parle et je comprends bien ce n’est pas inscrit sur mon front ; pardon à celle à qui je me suis adressé directement en anglais et qui était française (mais bon, elle ressemblait vraiment à une américaine… oups..)

-merci à celle qui m’a demandé où étaient les oeuvres des autistes ; hé oui, elle avait lu « Regards d’autistes » au lieu de « Regards d’artistes ».. On lit trop vite parfois..

-merci à celle qui a crié à sa copine à l’autre bout de la galerie « T’as vu le prix !! ».. J’ai pu constater que le savoir vivre n’était pas partagé par tous..

-merci à cette gentille dame qui cherchait une petite aquarelle pour ses toilettes et dont les couleurs devaient s’accorder à celles de la cuvette… On apprend à s’adapter et garder son sérieux..

-merci à celle que j’ai malencontreusement enfermé dans la galerie en allant prendre un café.. Je ne l’avais pas vue ; elle m’a appelé sur le portable ; ses gestes de sémaphore n’avaient pas ému grand monde derrière la vitre.. Nous avons bien ri ensemble..

-merci surtout à celles et ceux qui m’ont complimenté, conforté dans mes choix, que mes aquarelles ont ému et pour qui j’ai eu l’impression d’être un vrai artiste.. On n’est jamais blasé de tout cela..

Je voulais terminer par cette image , prise hier dans un champ de Velleron ;

coquelicots en novembreCela fait 30 ans que je suis en Provence et c’est bien la première fois que je vois des coquelicots en novembre.. (mais bon , certains doutent encore de la réalité du réchauffement climatique..).. En tous cas je le prends comme un formidable symbole de la force de l’espoir, du renouveau, dans le froid et les jours raccourcis de novembre,  improbable ne veut pas dire  impossible…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s