Calmons-nous…

Le temps des revendications s’est peut-être apaisé pour le moment ; les fêtes arrivant bientôt il est bon de faire une pause et se retrouver avec nos proches dans la sérénité.

La sérénité de l'eau (35 x 55 cm)Cette aquarelle vous aidera j’espère à écouter le silence de la nature, le murmure de l’eau, le bruissement léger du vent dans les arbres.. N’oublions pas d’où nous venons.

Pour les personnes qui suivent mon site, certains changements ont été opérés depuis hier :

-La mise en ligne d’une nouvelle vidéo : Maison de campagne en mouillé sur mouillé.  Pour la petite histoire, je l’avais peinte il y a plus de 4 ou 5 ans déjà, mais pas satisfait de la bande sonore je ne l’avais pas mise en ligne. En guise de cadeau de Noël j’ai voulu faire quand même ce petit geste envers les fidèles de mes vidéos..  Vous verrez comment à partir d’une photo je change complètement de cap parfois.. Il faut se laisser guider pour atteindre l’essentiel invisible..

-La mise en ligne de nouvelles dates de stage : Du 21 au 24 janvier 2019. N’hésitez pas à regarder l’onglet « Cours/stages » pour voir si une ou plusieurs demi journées vous conviendraient.

-Les changements de certaines photos de l’onglet des aquarelles en vente ; elles ne sont plus uniquement automnales. J’espère qu’elles auront plus de succès que les précédentes.

-La mise à jour des exercices pour élèves . J’ai supprimé les vues de l’ancien sujet, car dans 3 jours sera proposé une nouvelle  photo pour ces vacances. Je sais que beaucoup d’entre vous l’attendent avec impatience..

Voilà donc les changements en cours ;  J’espère que cela vous donnera l’envie de peindre et de créer ces belles choses qui dorment en nous. Dans la douceur et la lumière si possible..

« Toute la variété, tout le charme, toute la beauté de la vie  ne sont qu’un mélange de lumière et d’ombre.. » (L. Tolstoï)

Publicités

Et au milieu…

… coule une rivière.

Au bord de la rivière (40 x 40 cm)La sérénité d’un ruisseau est un havre de paix, en ces jours agités ; j’en ai peint un autre que je vous montrerai prochainement. Il faut dire que les verts et les bleus m’éloignent un peu du jaune que l’on voit tant en ce moment ; entre les revendications des uns, les réponses de l’autre, les appels à la révolution de certains, je me retrouve un peu au milieu  de tout ça ; ballotté dans une multitude d’informations contradictoires, de fake news et de théories complotistes  ..   Bref ;  du coup,  pour rajouter aux revendications,  je vais protester officiellement contre  le prix du papier Arches. Cela reste dans mon domaine, même si cela est quelque peu égoïste , je l’avoue..

Plus sérieusement, je vous donne un chiffre : 5 .  C’est le nombre d’aquarelles que j’ai peintes en novembre. Pas terrible ; c’est aussi le nombre de visiteurs que j’ai eu à mon atelier en deux journées d’ouverture.. Pas terrible non plus.  Tant pis pour le Champomy, je l’ai fini tout seul. (Mais difficile de se saouler avec…).  Les ventes de mes aquarelles d’automne sur mon site n’ont pas beaucoup bougé non plus, je vais d’ailleurs bientôt modifier la page pour la rendre plus attractive.. A suivre donc…

Enfin, les exercices pour élèves vont reprendre en fin de semaine prochaine ; préparez vos pinceaux.. ça restera gratuit, ça au moins…

« J’ai beaucoup plus appris en écoutant  couler l’eau de la rivière qu’en entendant raisonner les hommes ».  (P. Aguétant)

Visions de Paradis

« La France est un Paradis peuplé de gens qui se croient en enfer ». (S. Tesson)

En cette journée que les médias annoncent terrible, je n’ai pas envie de parler des injustices sociales, des miséreux de toutes sortes, du ras-le-bol compréhensible de beaucoup de français qui n’en peuvent plus depuis plusieurs années déjà.. Certaines gouttes font déborder le vase de la tolérance, même s’il est très regrettable que des extrémistes et excités de tous bords en profitent pour tout saccager..  De toute façon, même pour la victoire en coupe du monde en juillet dernier, il y eut aussi de la casse, par ces gens qui n’attendent qu’une occasion de rassemblement pour assouvir leurs pulsions destructrices..   Hélas.

La France est un Paradis, effectivement ; il y a certes des pays plus beaux, mais la variété de nos paysages , la richesse de notre patrimoine, est assez rare et il faut s’en rendre compte. (Et économiquement nous ne sommes pas mal placés..).

J’ai peint récemment une peinture intitulée « Vision du Paradis ». Elle apporte du rêve , de la douceur et de l’évasion. Vous la verrez prochainement sur ce blog.

SAM_1617En attendant j’ai aussi composé ce florilège de couleurs douces et crépusculaires ; il y a parfois du bon dans ce qu’on considère avoir raté. Un recadrage suffit parfois.

J’espère avoir des visiteurs demain dans la dernière journée d’ouverture de mon atelier ; vous y verrez mes interprétations des paysages qui nous entourent.. La beauté est ce qui nous sauve.

« Une bonne peinture comporte une part de mystère, d’indétermination, et de fantaisie. Si vos intentions sont claires et explicites, vous ennuyez le spectateur. »            (E. Degas)

 

Dans un monde de brutes…

Un peu de douceur, fait du bien au moral.. On en a besoin.  Si les violences dans les rues répondent aux violences (et au mépris) des décideurs politiques, les actes déplorables que l’on nous montre dans les médias ne sont pas faits pour vivre une fin d’année sereine..

Ce n’est pas évident de peindre la douceur et la lumière quand on voit tout cela, mais force est de constater que le coeur a des profondeurs insoupçonnées où se cachent encore des raisons d’espérer en des jours meilleurs..

Douceur jaune (22 x 30 cm)Ces deux oiseaux discrets  doivent se dire des mots doux, des aveux invisibles pour les yeux, mais qui semblent résonner dans la douceur de la brume jaune matinale.. Oui, un peu de douceur dans un monde de brutes, c’est possible…

Le premier dimanche d’ouverture de mon atelier à  Velleron a pu voir la visite d’une centaine de personnes…   Hé hé, bien sûr je rigole ; en vérité j’ai pu les compter sur les doigts d’une main, mais je dois avouer que je ne m’attendais pas à beaucoup plus. La grisaille pluvieuse, les difficultés de déplacements avec les gilets jaunes, ne facilitaient pas les sorties des amateurs d’aquarelle.. Ce n’est que partie remise ; il reste dimanche prochain (le 9 décembre) ;  en espérant que la situation se calme..

Sinon, pour ceux ne se déplaçant pas, il reste possible de commander par internet, notamment une des aquarelles d’automne proposées à la vente. Aucun mouvement n’ayant été enregistré sur cette page, je compte la fermer à la fin du mois..

Pour finir, c’est le temps des retouches d’aquarelle en ce moment ; vous pouvez voir dans l’onglet  » Mes Aquarelles dans le mouillé sur mouillé »  les petits changements sur « Promenons-nous dans les bois » (rajout de troncs  et de reflets au centre), ainsi que cette aquarelle (pardon pour le reflet de vitre sur la photo) :

Oliviers et coquelicots (retouchés)J’y ai rajouté de la verdure derrière la maison et les oliviers, ainsi que des coquelicots…

Envie de douceur, sans doute…

Prendre un vert…

Que serait l’aquarelle sans ses difficultés…?  Sa « Sérendipité » est aussi ce qui fait sa magie, et l’usage des verts , dans le feuillage notamment, est un baromètre souvent fiable pour juger de la maîtrise  d’un aquarelliste..  Il est évident que les pigments purs de nos tubes ou nos godets ne sont pas à utiliser directement, certains maîtres n’utilisent d’ailleurs que du bleu et du jaune en base principale pour tous leurs verts, je n’en suis pas là ; je préfère jouer avec mes couleurs favorites (comme le green gold par exemple..).

Dans cette aquarelle récente, les nuances de vert sont multiples ; il y a aussi des touches de bleu et de violet, mais aussi du jaune et du brun..

Le ruisseau secret (30 x 40 cm)Je remercie Jacques G. pour la photo de ce charmant ruisseau ; cela m’a replongé dans mon enfance, quand j’allais pêcher des petits poissons avec des copains et qu’on les mettait dans nos aquariums.. Près de 40 ans plus tard, quand je suis retourné vers cet endroit, il n’existait plus ; remplacé par un lotissement, du béton encore et toujours… Ce qui ne disparaît pas c’est la force du souvenir ; elle me permet de peindre ce sentiment de bonheur, de mystère et d’aventure mêlés, qui imprègne notre enfance parfois, et qui resurgit au bout du pinceau des années plus tard…

Les couleurs ne sont pas toujours fidèles à ce que l’on voit ; beaucoup de visiteurs de mon atelier ont dit préférer voir mes aquarelles « en vrai », plus lumineuses que dans les photos que je vous présente régulièrement. (Je dois dire que je ne fais pas d’effort volontairement pour la qualité ou le cadrage de mes photos, comme elles ne sont pas protégées, pour restreindre tant bien que mal les copies et autres détournements).

Rendez-vous à mon atelier de Velleron ce dimanche et le suivant, entre 10 h 30 et 17 h, pour celles et ceux qui voudraient voir mes aquarelles en vrai, et pourquoi pas faire un cadeau de Noël..  Ce sera l’occasion de prendre un verre.. (Y aura du Champomy !!!)

Consommateurs

Ne me parlez pas de Gilles et John, ces 2 gars dont on ne cesse de parler depuis plus d’une semaine, après les grèves d’avril-mai, voilà les blocages de novembre, et les moutons consommateurs que nous sommes subissons une fois de plus les conséquences..  Le ras-le-bol est compréhensible, se faire entendre est devenu difficile et les deux poids deux mesures selon le rang social, contribuent à une colère et frustration grandissantes..   Il n’est hélas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre..

Dans cette grisaille actuelle, j’essaye malgré tout de peindre ; cette vieille ruelle, toute en pierres apparentes, mène sans doute à des places ensoleillées, des façades fleuries, ou des rencontres merveilleuses..    Au hasard des rendez-vous…

La vieille ruelle (30 x 40 cm)Elle mène sans doute aussi à un atelier d’artiste, le mien par exemple, qui sera ouvert, je le rappelle le dimanche 2 décembre prochain..

Plutôt que de contribuer à la frénésie acheteuse du Black Friday,  pensez-y..     Artistes et artisans ne sont pas toujours dans les circuits préférentiels mais leurs créations méritent votre attention..

Pour ce qui est de mon emballement consumériste , j’ai trouvé cette illustration sur le net qui me convient tout à fait pour ces jours-ci…

je ne fais rien

Circulez, y a tout à voir…

ouvertureEn ce jour de blocage national, je tenais à signaler l’ouverture des ateliers d’artistes ce week-end (18 et 19 novembre) en Avignon et sa proche banlieue. Ne pouvant me joindre à cette initiative, j’ai décidé pour la première fois de proposer l’ouverture de mon atelier de Velleron les dimanches 2 et 9 décembre prochains. De 10 h 30 à 17 h. Vous trouverez quelques précisions sur l’onglet que je viens d’ouvrir à cet effet.

Mes aquarelles seront disponibles à la vente, et pas seulement celles d’automne ; il y aura aussi des petits formats, des fleurs et des fruits..           Noël approchant, pensez-y…

coquelicots ensoleillés

Un tableau de David Hockney vient de se vendre  au prix record de 90 millions de dollars (record pour un artiste vivant).. Je précise juste que je suis encore vivant et que  mes prix sont plus accessibles pour ceux qui n’auraient pas les moyens..

Enfin, pour conclure cet article, une petite réflexion concernant les revendications des gilets jaunes qui bloquent le pays ; bien sûr, je souffre aussi de l’augmentation des prix du carburants, des taxes diverses et variées, de l’impression d’être méprisé , pas écouté… mais je souffre encore plus d’apprendre la disparition de 60 % des espèces animales depuis les années 70, et de voir les océans se remplir de plastique irrémédiablement.. La beauté de la nature est un héritage qu’il est important de laisser à nos enfants.

qui_veut_le_changement

Nouvelle page

« L’automne aussi est quelque chose qui commence… »

Pour ceux qui suivent mon site régulièrement je viens de procéder à quelques aménagements et mises à jours de certaines pages ; certains onglets ont été déplacés, d’autres sont devenus plus visibles (comme « Anaphore » par exemple).. Celui de « mes aquarelles chez vous » a été rattaché à Mes aquarelles, Fleurs et fruits.

Tous ces petits changements ont pour but de mettre en avant une nouvelle page, destinée à la promotion d’aquarelles en ventes.      Pour ceux qui s’en souviennent j’avais déjà lancé cette opération sur mes aquarelles d’hiver depuis 2 ou 3 ans ; cette fois-ci je mets en avant mes aquarelles d’automne.

Le vieux ponton en automneCette toute dernière, réalisée récemment, rejoindra la liste de ces aquarelles prêtes à être expédiées chez vous, pourquoi pas comme cadeau de Noël destiné à un proche (ou à vous même..) ?

Les prix sont indiqués (selon format, de 90 à 200 € auxquels il faut rajouter 10 à 20 € de frais de port). Expédition sans cadre, avec passe-partout.

Cette page restera destinée aux aquarelles d’automne jusqu’au 22 décembre, après quoi je mélangerai les genres des réalisations à vendre pendant l’hiver.

Bon, si par hasard vous êtes bloqué le 17 novembre, vous savez ce que vous pouvez faire.. Acheter des oeuvres à prix coûtant, pièces uniques et originales, c’est possible ! Et si vous hésitez entre toutes, demandez conseil à votre coeur…

Il ne se trompe jamais…

Prendre le bon chemin

Puisque tout est fini, mais que tout recommence, il est temps de reprendre la route et la création de nouvelles aquarelles en cet automne pluvieux..

Le chemin fleuriCette aquarelle d’un chemin fleuri est dédiée à tous ceux qui ont participé à mes cours par internet (car ce sujet a été proposé) ; la route est parfois longue pour obtenir satisfaction dans ce que l’on fait, il faut des échecs, des ratés, des cailloux sur lesquels on bute avant de s’en servir pour construire un bel édifice ..  Je vois souvent plus de fleurs qu’il n’en faut, plus de couleurs que dans la réalité, mais c’est ma façon de voir les choses.. Il est plus agréable de marcher sur un chemin fleuri ..

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vue, mon interprétation de l’exercice pour élèves (avec les marches « du Paradis ») est visible dans l’onglet concerné,  en bas de vos réponses ; j’y ai rajouté des arbres et de la lumière en haut .

Que ce soient des chemins, ou des marches, l’essentiel est de continuer à avancer.

Enfin, pour ceux qui râlent de la pluviométrie de nos jours, n’oubliez pas : comme pour l’aquarelle « La vie est un heureux mélange de soleil et de pluie »…

aimer la pluie

Oh la la la c’est magnifique…

Certes, les 15 derniers jours de l’atelier de Roussillon furent plutôt déserts, un désert avec quelques oasis (merci Jacqueline), un désert de pluie aussi, notamment depuis samedi, et je pense que certains jardins doivent être bien trempés ce matin.. Le déménagement de mes aquarelles s’est fait sous les gouttes, mais les voilà désormais à Velleron pour 5 mois..  Mes murs vont de nouveau se décorer de mes « enfants » éloignés, et l’heure est venue pour un repos mérité.

Ranger, faire le point, se ressourcer… Reprendre les chemins d’automne qui mènent à la création, à la résurgence du printemps qui sommeille en nous. Il y a des rêves et des projets qui frétillent sous les doigts, il faut juste du temps, le fameux bon moment, pour que tout se mette en place, comme le destin le décide…

Chemin d'automne vers le VentouxVoici un de ces chemins d’automne, celui là mène vers le Ventoux ; j’espère qu’il apportera de la douceur à ceux qui le regarderont, de l’évasion aussi..

Je n’ai pas eu le temps de faire un bilan de la saison, mais je regarde toujours avec délice les commentaires sur mon livre d’or.. Les gens qui prennent le temps d’écrire sont plutôt gentils, voire flatteurs ;  quoique l’on pense ces compliments ne sont jamais dédaignés, au contraire, ils portent les envies de continuer l’année prochaine, les envies (d’essayer ) de créer des choses magnifiques, pour les prochains regards..

« Magnifique » ; voilà bien un mot galvaudé parfois. Ce n’est pas la peine d’utiliser l’accent brésilien (comme certaine animatrice télé de mode) pour exprimer une émotion devant la beauté, quel qu’en soit le domaine..  Certains adultes oublient la mesure, par manque de vocabulaire sans doute, c’est pourquoi je préfère la candeur des enfants.. Leur manque de vocabulaire est compréhensible, mais leur sincérité semble réelle ; savoir que mes peintures leur ont plu est aussi important qu’une reconnaissance devant des professionnels.  Toucher le coeur est plus important que toucher l’intellect.  Qu’importe si je ne passe pas dans les magazines, ou ne suis pas présent dans les grands salons d’aquarelle, l’apparence m’importe peu. Le dialogue qui s’ouvre entre mes créations et le spectateur (quelque soit son âge) est le principal pour moi.

Ces enfants qui ont écrit sur mon livre d’or ne connaissent certainement pas  la chanson de Luis Mariano, mais leur discours semble le même.. (Bon, pour le Louvre, c’est franchement exagéré, ou il faudra attendre quelques siècles, mais c’est très gentil…)

c'est magnifiqueNe cessez pas de vous émerveiller .