Le chemin importe peu

« En vérité, le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout. » (A. Camus)

C’est le dernier post de l’année sur mon blog, et je voulais finir par cette vision encourageante de la progression dans ce que l’on fait.  Je le répète souvent, c’est parfois dur, on a l’impression de stagner, voire de régresser , que l’aquarelle est trop difficile finalement… Hé bien non, c’est juste une question de temps et de volonté, d’acceptation de nos imperfections également. Ne vous comparez pas aux autres,  vous ne serez peut-être pas  le prochain Marc Folly ou la prochaine Maryse de May, mais vous serez Vous, avec de jolies réussites, toutes proportions gardées, qui seront autant de pas dans votre progression.  Et si votre aquarelle ne plait qu’à une personne (même un enfant de 3 ans…ou une grand-mère très âgée…) cela vaut la peine de l’avoir peinte.

Nous avons tous une vision différente des choses. Il suffit de regarder les réponses à l’exercice proposé cette semaine sur mon site, aucune façade (ne serait-ce que la couleur) ne se ressemble. C’est ce qui fait l’intérêt  des interprétations. Certains verront des choses que d’autres ne verront pas..

Il m’arrive également de refaire un ancien sujet ;

rivière en sous bois

Rivière en sous-bois (30 x 40 cm)

Cette aquarelle récente est une version d’une rivière que j’avais déjà peinte il y a quelques années. Avec le temps, l’expérience parfois, la vision de l’essentiel diffère sur un même sujet. Certains pourront comparer avec l’ancienne version qui est visible sur mon livre.

A propos de livre justement, je vais faire rééditer une quarantaine d’exemplaires de « Lumières de Provence à l’aquarelle » qui était épuisé. Le prix restera le même (30 € pour les lecteurs de ce blog, élèves et stagiaires). Si vous êtes intéressé(e) contactez-moi par mail. Je compte les avoir en janvier.  Sachez aussi que j’envisage toujours un deuxième livre, avec d’autres photos de mes aquarelles, mais c’est un investissement conséquent qui demande concentration..  A suivre sans doute en mars…

Noël vous a peut-être gâté cette année ?   C’était l’occasion idéale de recevoir un bloc de papier aquarelle, ou un tube ( au hasard) de Caput Mortum… La Ferrari sera pour une autre fois.  Personnellement, en plus de la joie de voir mes enfants,  j’ai  eu la visite improbable d’une dame le 24 au soir qui cherchait un cadeau de dernière minute. Comme quoi le père (ou la mère) Noël existe et qu’il y a parfois de belles histoires…

l'espoirCette petite photo trouvée sur le net, pour conclure, et pour saluer tous mes élèves qui ont travaillé sur la rouille ces dernières semaines..  L’espoir se cache partout. (On peut interpréter le message de cette image comme on veut…)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le chemin importe peu »

  1. J’ai participé aux exercices mais arrêté car c’était une vraie course pour être dans les premières. Mais je reste fidèle à toutes vos œuvres et vos réflexions d’une grande sagesse.
    Fidèle à vous-même, cette belle aquarelle nous fait rêver. Merci à vous.

  2. Merci pour toutes les jolies choses que vous venez de dire ainsi que cette belle aquarelle et cette photo très originale, comme quoi les miracles existent partout !
    Passez de bonnes fêtes de fin d’année et merci encore pour vos précieux conseils

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s