Assumer ses choix

Je ne pensais pas vous présenter cette aquarelle de lavandes avant un mois, mais les circonstances ont fait que je n’ai pas eu le temps de l’accrocher aux cimaises, qu’elle fut déjà vendue..

Lavandes en plaine de SaultC’était un grand format (43 x 60 cm), qui m’a demandé du temps, du travail et du coeur, et si je vous en parle aujourd’hui c’est qu’elle m’a prouvé qu’il fallait que j’assume mes choix..       En effet, dans l’univers impitoyable (pas de Dallas mais) de l’aquarelle, peindre ce genre de sujet vous catalogue immanquablement par les bien pensants de l’Art, comme un peintre « commercial », qui peint de la lavande et des coquelicots.. Le mépris est fréquent pour ce genre de sujet « que l’on voit trop partout ». J’avoue avoir eu honte de certaines remarques désobligeantes, et je me défendais en expliquant que 1 : je ne faisais pas que ça, et 2 : il fallait bien vivre de sa peinture.. Ce genre de sujet se vendant plus facilement.      En vérité, je trouve qu’il y a un certain snobisme derrière cette intolérance aux peintures dites « clichés » de la Provence ; un peu comme ceux qui raillent les chansons de variété parce qu’ils préfèrent le jazz.

Alors dernièrement, une énième personne est entrée dans la galerie, en dénigrant (à haute voix) ces peintures « déjà vues », préférant les abstraits de mon collègue. Même si je suis habitué au manque de tact ou de discrétion de certains  je ne discute jamais du goût et des couleurs, chacun est libre d’aimer ce qu’il veut, – et heureusement ! – mais après avoir tenté de justifier mes choix, (une énième fois), je pense que le temps est venu de les assumer .

Oui, je peins des paysages provençaux, oui, il y a des lavandes, des coquelicots, des oliviers, des cabanons, toutes ces petites choses que l’on voit autour de soit quand on se promène en Vaucluse.. J’assume les peindre, non par idée mercantile, mais parce que je les aime.. Parce que je trouve ça beau.. Je pense que la peinture est une histoire d’authenticité, de coeur, et si l’on juge du premier regard, on ne prend pas le temps d’observer l’émotion que l’on a voulu partager en peignant un paysage.

Comme souvent, et comme souvent la vie nous fait un clin d’oeil , c’est une aquarelle de lavande, (celle que je vous présente en haut), que j’ai vendue une fois le départ de cette personne. Cette fois, l’acheteur avait été touché par le travail, les détails, la profondeur du paysage et le sentiment qui s’en dégageait. J’assume donc, et je continuerai de peindre ces paysages que j’aime, d’y voir de la beauté là où certains y voient du commercial..  J’ai appris que le coeur ne se trompe jamais.

Bon, à part ça, vous avez pu découvrir le sujet proposé en exercice sur mon site ; 2 sujets au choix cette fois : un hibiscus ou un paysage aux coquelicots..(pffff ! encore un cliché !!)

Vous avez jusqu’au 20 mai ; je ne posterai que les 20 premières réponses.

Pensez aussi au stage du 22, 23 mai.

A bientôt !

10 réflexions au sujet de « Assumer ses choix »

  1. Oui Jacques, continuez à peindre des lavandes, à peindre cette belle Provence, à nous apporter votre douceur et votre délicatesse, laissez les snobs et les prétentieux penser qu’ils sont au-dessus de tout cela.
    Vous mettez toujours beaucoup de plaisir dans les yeux de ceux qui savent vous apprécier à votre juste valeur. On ressent votre sincérité dans vos aquarelles.
    Continuez à nous enchanter!
    Bien cordialement
    Marie-Evelyne

  2. Bonjour Jacques,
    Le plus important est de faire et vivre ce que l’on aime, non pas en ignorant les avis des autres mais juste en les remettant à leur juste place. On trouve partout ce snobisme artistique ou intellectuel : en musique, en littérature, en photo, en peinture, en télévision. C’est toujours avec fierté que je revendique mes choix, même s’ils surprennent ou déçoivent. Le plus important reste le bonheur ou le plaisir que j’ en tire.
    Ne changez rien Jacques ! j’adore vos lavandes, vos coquelicots, vos oliviers et vos petites maisons. C’est eux qui m’ont touchée et me font sourire quand je les regarde.
    Bien cordialement,
    Jacqueline

  3. Bonjour Mr Williet. Ne tenez pas compte de tous ces critiques snobs et jaloux. Ce qui compte c’est de peindre ce qui vous plait et ce qui vous émeut. cela se ressentira toujours dans vos peintures, associé bien sûr à un certain talent que vous avez. Et cela sera ressenti par ceux qui achèteront vos œuvres, car elles les auront aussi émus. Ce que vous faites est plein de lumière, de douceur et de poésie et elles embellissent notre monde, si souvent sombre et méchant.
    M.Mardiné

  4. Surtout ne changez rien à votre style, vos lavandes, coquelicots , oliviers et ce qui fait la beauté de la nature pour celui qui sait l’ observer et l’aimer. Merci de nous faire rêver avec vos paysages pleins de douceur et d’harmonie.

  5. Eh bé… j’aimerai que vous soyez mon avocat au cas où, quelle tirade sur la Provence, et surtout le Vaucluse que je connais très bien puisque ma famille y habite, un régal pour les yeux à chaque fois que je vais y faire un tour… le Gard aussi il est pas mal j’y habite et la nature est aussi très belle, il y a moins de lavande, sauf dans mon jardin… je suis morte de rire, quelle défense, bravo ne changez rien surtout, ni votre travail ni le reste. Bien amicalement et j’aime beaucoup Velleron vé le rond ! On a rien à justifier du moment que l’on fait avec son coeur.

  6. Je propose de créer un mouvement « des gilets lavande »… pour protester contre ce snobisme artistique qui commence, moi aussi à m’ agacer sérieusement ! J adoooore les lavandes…et la nature en général. C est là qu’est la beauté.

  7. Avec tous ces commentaires encourageants je ne sais plus quoi ajouter car je suis d’accord avec tous.. La première fois que j’ai vu vos oeuvres sur internet…je n’ en suis pas encore remise…ah ! Les arbres de judée, les amandiers, les champs de coquelicots, de lavandes…. Je viendrai bientôt voir de plus près.. Continuez Jacques, nous on apprécie !

  8. Moi j’assume tout à fait d’aimer vos aquarelles qui sentent bon le soleil et la lavande, toutes en douceur, en sérénité, un peu de douceur dans ce monde de snobs..euh de bruts! Merci pour votre talent! Continuez à nous faire rêver.

  9. Ne changez rien et bravo d’assumer vos choix.Votre aquarelle de lavande et de collines provençales orne mon entrée et m’apporte le soleil qui manque en région parisienne.Continuez à peindre la provence ,ses champs d’oliviers, de lavande et de coquelicots avec votre sensibilité et votre sincérité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s