L’onde si lasse…

« …Tandis que sous le pont de nos bras passe    Des éternels regards l’onde si lasse… » (G. Apollinaire). Si je cite un peu « Le pont Mirabeau » c’est qu’il y a souvent dans les rivières que l’ont peint une analogie entre l’eau qui s’écoule et le temps qui passe.. Une évidence que quelques soient les événements, les crues ou les sécheresses , la vie continue..

Un de mes élèves m’a confié cette aquarelle (une rivière en Drôme provençale, sans doute la Méouge) ; destinée à l’abandon, elle serait restée dans un carton..    J’ai donc pris le temps de la retravailler , de rajouter des montagnes au fond, quelques détails, et j’ai essayé de lui redonner vie..

Vous pouvez voir en comparant les photos les endroits sur lesquels je suis revenu..

Puisque j’ai un peu de temps (ce qui est rare) je peins beaucoup en ce moment ; parfois je suis sur 4 aquarelles en même temps.. Une ruelle montante, des citrons, une pivoine, un paysage d’hiver…   Vous aurez l’occasion de les découvrir bientôt sur ce blog.

Pensez aux « Promos de décembre » sur mon site, il ne reste que 20 jours ; Noël approche ça pourrait faire un cadeau ‘-)  , même si les choses les plus essentielles au bonheur            ne s’achètent pas…

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’onde si lasse… »

  1. Bravo!
    C’est vraiment superbe, quelques contrastes et éléments nouveaux et tout est transformé !
    Bonne fin d’année et Joyeux Noël à vous !
    Françoise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s