Mon côté fleur bleue

D’après le poète Novalis,  la fleur bleue était un passage entre 2 mondes, l’union du rêve et du monde réel..  L’expression s’est transformée pour désigner quelqu’un de naïf et exagérément romantique..    A peindre des paysages parfois utopiques tant ils sont colorés ou fleuris je me dis que c’est mon côté « fleur bleue » qui s’exprime, et je l’assume totalement..    J’essaye toutefois de ne pas tomber dans le cliché « bisounours » ou caricatural de certaines peintures commerciales ; je fais de mon mieux, à mon échelle, car je me dis que le monde a besoin de beauté pour regarder vers le haut , et si quelques personnes sont touchées c’est déjà une part de fait..

N’avez-vous pas remarqué que les journaux télévisés se plaisent à énumérer le nombre de morts, de blessés, de victimes ? Et si vous n’avez pas bien compris,  les programmes du soir vous parlent  d’enquêtes criminelles , de meurtres, d’insécurité en tout genre.. A croire que le public ne demande que ça..    Et pourtant, il y a aussi du positif ;  de belles histoires, des rires d’enfants, des fleurs sur le bord du chemin.. Elles peuvent être bleues ou d’ autres  couleurs, elles sont aussi là pour nous…

Ce florilège  de fleurs dans les tonalités bleues était une volonté de changer des classiques coquelicots ; les ipomées (que j’avais déjà traitées l’an dernier) offrent plusieurs variétés dans les  roses, les mauves, les violets, mais aussi de bleus intenses comme ceux là..

Nous avons besoin de fleurs dans la vie.   Cette  société qui nous dicte quotidiennement  ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, ce qu’il faut dire et ne pas dire, (voire penser), me lasse de plus en plus. On se moque, on juge, on fait le « buzz » , puis on oublie et l’on passe au suivant.. Il y a un certain paradoxe entre ceux d’un côté qui vous poussent à être vous même, à vous révéler (à vous réveiller !), et de l’autre cette chape de plomb de la pensée unique qui vous gronde si vous sortez du rang..

Aïe aïe aïe !! Je crois bien que mon côté « fleur bleue » ne m’a pas empêché de rouler  parfois à 52 km/h au lieu de 50, ou  de manger parfois « trop gras, trop salé, trop sucré », ou même d’oublier de « manger 5 fruits et légumes par jour »…  Et je ne parle pas de ce qui doit se consommer avec modération.. (du cidre Brut… ok J’avoue !!)

Mon Dieu, heureusement qu’il reste la poésie , l’aquarelle, toute création artistique,  ces choses essentielles qui donnent  un peu de  beauté, et  d ‘Amour..

« La mesure de l’Amour c’est d’aimer sans mesure… » (Saint Augustin).

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mon côté fleur bleue »

  1. Je me retrouve dans cette « analyse » et j’aime aussi énormément les fleurs bleues, surtout les fleurs des champs, fleurs « sauvages » et libres .
    Merci pour vos vidéos que je suis avec intérêt et avec lesquelles j’espère apprendre à maîtriser l’eau et les pigments de l’aquarelle, dont j’ai découvert la beauté et la subtilité alors que je ne maniais que la gouache totalement « au pif », en autodidacte dilettante , souvent insatisfaite et frustrée par les résultats obtenus.
    Merci de révéler la beauté de la nature, de lui rendre hommage, elle qui depuis la nuit des temps est et restera l’Artiste parfait, insaisissable et indomptable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s