Même si tout est dépeuplé

vernissage biennale PernesAvec 6 exposants (au lieu de 15) on ne peut pas vraiment parler de Biennale d’aquarelle à Pernes-les-fontaines, mais plutôt d’une simple expo ; j’ai déjà expliqué les raisons de ces absences précédemment , quoiqu’il en soit j’ai tout de même tenu à faire une démo hier, sous les vivats d’une centaine de personnes (… bon c’est vrai , j’ai tendance à exagérer les chiffres, comme la CGT, en fait y avait 6 ou 7 personnes…)

Mais qu’importe, c’est le message qui compte, et la transmission de son savoir..  Même si on a la sensation que « tout est dépeuplé », quelques coquelicots peuvent colorer un désert pour lui donner vie.. (Dans le berceau des jours, un rêve aquarellé est un tendre discours…)

démo coquelicotsCes coquelicots réalisés en démo hier (36 x 48 cm) partiront à la galerie de Roussillon ce week-end ;  il est temps que les beaux jours reviennent pour de bon. Là-bas ou ailleurs  ce n’est pas si facile ;   Il y a parfois des vents contraires, des mauvaises nouvelles, des déceptions… Et malgré tout ça, malgré ce temps qui court et qui fuit, il nous faut garder espoir..

« La nuit n’est peut-être que la paupière du jour... » (O. Khayyam).

Publicités

Une réflexion au sujet de « Même si tout est dépeuplé »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s