Les âges effarants

Le confinement se poursuit donc (minimum) jusqu’au 11 mai, et les jours s’enchaînent donc, semblables aux précédents, si bien qu’on a du mal à savoir parfois quel jour on est..  Nous vivons une période effarante,  étrange, difficile, dans une société où la moindre chose faite ou dite est commentée, critiquée, attaquée , dans les médias et les réseaux sociaux..  Cette cacophonie d’opinions venant de toutes parts (et souvent par des chroniqueurs ou intervenants qui n’ont que l’avantage d’avoir  la parole) provoque un brouhaha d’informations contradictoires, de revendications diverses,  de haines et d’intolérances dissimulées , et comme souvent,  il en résulte qu’il est difficile d’avoir des certitudes sur ce qui se joue en ce moment, avec ce virus..  Chacun prêchant pour sa paroisse, évidemment..    Ma paroisse à moi se réduit à la pratique de l’aquarelle, et l’enseignement de mon (petit) savoir ;  une goutte dans l’océan . Ou un colibri dans  la forêt.. (j’aime cette image).. Vous êtes plus d’une centaine à me suivre régulièrement sur ce blog, et cela me fait grand honneur..

Vous souvenez-vous de « Rahan, le fils des âges farouches« ..? C’était une bd que je lisais étant jeune, dans les années 70 ; son dessinateur est décédé le mois dernier.  J’aimais beaucoup ses aventures..  Je ne peux m’empêcher de faire le parallèle (et un jeu de mot) avec le professeur Raoult, dont on pourrait qualifier le combat de « Raoult, le fils des âges effarants« .. Bien que son physique soit plus proche de Gandalf ou de Dumbledore, il y a un peu cette même image de l’intégrité dans un monde préhistorique par sa férocité et son adversité..     Faire entendre sa voix (sa voie aussi) dans le tourbillon médiatique d’aujourd’hui est devenu une véritable aventure.

L’aquarelle est mon aventure à moi. C’est déjà un sacré parcours du combattant, et je félicite les participants aux exercices proposés sur mon site pour leurs progrès affichés. Ma propre version est visible aussi depuis lundi, même si elle très différente de ma technique habituelle.. Ce doit être le confinement qui fait ça, je tente des trucs, j’explore des possibilités…   Cette aquarelle est d’une toute autre approche ; en mouillé sur mouillé cette fois :

Sous les pins de Roussillon (43 x 60 cm)-Elle rend bien mieux en vrai qu’en photo ; certains la verront peut-être à Roussillon, le jour où l’on ouvrira…

Ne me demandez pas quel sera ce jour ; je n’en sais rien.   Mais si vous êtes intéressé(e) à l’achat d’une de mes aquarelles, (comme cela m’a été suggéré), vous pouvez me la réserver par mail et éventuellement m’envoyer un acompte ;  par virement par exemple, la Poste étant quasi paralysée pour le moment il faut juste patienter..

En attendant l’ouverture de la galerie, j’étudie la possibilité de modifier notre enseigne à Roussillon .. Par exemple, marquer « Aquarelles à la Chloroquine »… histoire d’attirer un peu plus de visiteurs cette année..

On ne sait jamais…

2 réflexions au sujet de « Les âges effarants »

  1. Courage ! Je suis votre site depuis bientôt 6 ans et j’apprends beaucoup de vous, de votre évolution et de vos propos sensibles.Quant aux « querelles » sur le corono, les soins possibles, j’ai lu une chronique d’ E Morin, publiée par la mairie de Besançon: il explique qu’il n’y a pas de Vérité scientifique définitive; les sciences se font en marchant, en se complétant, en affrontant les points de vue, les théories et les résultats. Donc, maintenant, l’art est plus que bienvenu pour nous consoler et nous donner du courage.

  2. Quelle belle harmonie de couleurs J’aime et continuez a nous enchanter et surtout a plaisanter!!!
    C’est toujours un bon et beau rendez vous de vous lire sur votre blog et de savourer vos aquarelles .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s