Au bal masqué

« Le monde est un grand bal où chacun est masqué« . (L. de Clapiers)

Bon, ça va, je ne suis pas le seul à dire des bêtises…   Même Donald Trump s’y est mis aussi en déclarant que l’on pourrait soigner le virus en injectant du désinfectant.. Je le soupçonnerais presque de lire mon blog, c’est juste qu’il ne connaissait pas le Caput mortum.. Bref, nous n’en sommes plus à une ânerie près, ce qui se dessine c’est que le monde va entrer en mode « masqué », et qu’il faudra s’habituer à voir déambuler les individus affublés d’un masque, dans les rues, les commerces, les transports, partout, et pour pas mal de mois..  Hygiaphone, parlez dans l’Hygiaphone…certains se souviendront du tube de Téléphone, cruellement d’actualité dans cette nouvelle société..     Même s’il ne tue pas, le ridicule va m’inciter à ne pas me rendre au supermarché avec un masque de Dark Vador ou d’Iron-man, (dommage), j’ai pu en trouver un plus classique..   J’espère que mes élèves me reconnaîtront quand les cours reprendront, et la révérence sera remise au goût du jour pour se saluer à distance..   Un autre monde, oui.    Comme le chantait Téléphone . (J’avoue que de « La compagnie créole » à Téléphone , mes références sont assez larges…)

Vous avez été très nombreux (et rapides !) pour répondre à l’exercice de la cour intérieure.. En attendant le prochain sujet (un magnifique bouquet) le 1er mai,  je posterai mes commentaires la semaine prochaine sur vos interprétations ;  la mienne n’est pas celle tirée du modèle mais un sujet très très proche : « Le coin du jardin ». Si je n’ai pas eu le temps c’est que je retouche d’anciennes aquarelles en ce moment..

retouchesUn arbre, une fenêtre, ou un chat peuvent se rajouter…Histoire de donner un petit « plus », on ne sait jamais..

J’ai aussi fait quelques fruits :

Ces aquarelles, comme d’autres , (visibles sur mon site ou mon blog) sont disponibles à la vente, par expédition ou réservation, à compter du 11 mai..  (Me contacter par mail). Vu le prix de certains fruits et légumes en ce moment il est bien d’en avoir qui ne périssent pas..

Les journées de confinement s’enchaînent, souvent semblables.. Pour ceux qui connaissent le film « Un jour sans fin » (avec l’excellent Bill Murray) c’est un peu pareil.. Je vous conseille de le revoir .  Revivre tous les jours le même jour, mais en cherchant chaque fois à devenir meilleur (quelque soit la quête) c’est un peu l’histoire de notre âme sur terre, non ?

En tous cas voici une image d’un artiste confiné :

quarantaine d'artisteTout change, mais rien ne change..

L’inverse est valable aussi…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s