La part du rêve

Il ne faut jamais cesser de s’émerveiller. La parenthèse  inattendue et  forcée, que nous avons traversée arrive bientôt à son terme (si tout va bien), et il est étonnant de constater que nous sommes déjà en mai.  Les premiers mois de l’année sont passés bien vite..  Que faut-il retenir de tout cela ?  Une prise de conscience d’un  nouveau sens de la vie, de nouvelles valeurs..?  Je fermerai les yeux sur ces gens se bousculant dans les supermarchés pour du PQ, des pâtes ou du riz, ou sur ceux capables de faire  3 h de queue pour accéder au drive d’un McDo .. La consternation ne sert pas à grand chose, il est préférable de s’émerveiller de ce qui fut beau et qui continue de l’être.    La beauté est ce qui nous élève, c’est une part du rêve qui nous tend vers l’essentiel.

Je ne suis pas grand chose, mais je me sens utile parfois quand je vois les images de mes aquarelles partagées sur Pinterest ou ailleurs. J’y côtoie de grands noms, de grands artistes à côté desquels je me sens tout petit.  J’aimerais avoir le talent de Yuko NagayamaC. Sommelette ou A. Pornsirikarn pour peindre les fleurs..  J’admire aussi le travail de Johan Messely,  Antonietta Varallo ou Laurent Parcelier dont les peintures sont de véritables vaisseaux vers cette part de rêve qui dort en nous..  Le temps donné par  le confinement  aura au moins permis de m’éclabousser les yeux de leurs talents..

J’ai pris quelques jours de pause, sans peindre. Peut-être est-ce l’inconnu dans lequel se profile la saison, sans certitudes aucunes sur la circulation des touristes cet été, une imperceptible peur de ne pouvoir s’en sortir financièrement si cela continue .  Tout cela doit jouer sur l’envie de peindre…

Impressions lavandes x2Ces 2 paysages en mouillé sur le temps des lavandes ont quand même été peints récemment.  Je ne sais pas encore si je peindrai le bouquet donné en exercice ;   Il faut que je pense à me couper les cheveux, faire mes racines, pour paraître aussi jeune que je m’imagine.. Humm… (c’est pas gagné.. Je vous montrerai en fin de semaine une photo de moi avant/après le confinement)..  C’est presque comme cette Joconde :

confinementPatience d’ici là… Je vous communiquerai peut-être aussi une date d’ouverture de la galerie de Roussillon. Un choix dans la date c’est important ; Il ne faut pas le louper ;  le plaisir d’ouvrir viendra surement le week-end de l’Ascension.. (21 mai).. A suivre donc…

D’ici là, prenez soin de vous ; lavez-vous les mains, la télé se charge déjà de vous laver le cerveau..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s