De l’air…!

« La vie,  ce n’est pas seulement respirer, c’est aussi avoir le souffle coupé ».

Il est étrange de constater que les principaux événements dans le monde auxquels nous avons droit depuis quelques mois se résument à la difficulté de respirer..    Après les incendies, du Brésil en Australie, qui ont fait suffoquer la planète,  puis ce fameux corona virus responsable de détresses respiratoires, il y a cette sauvage arrestation qui tourne mal (par étouffement) et dont le slogan devient I can’t breathe… (Je ne peux plus respirer)…  Provoquant là aussi  des prises de conscience, des réactions -parfois violentes- comme si ce besoin de respirer, de vivre en liberté, se devait de passer par une forme de (re)naissance.. Un besoin d’air. Un changement d’ère.. (Peut-être..)

Je ne suis pas là pour commenter l’actualité ; je ne fais qu’observer ce qui se passe et j’en émets un jugement, simplement personnel.   Peindre des aquarelles reste bien loin de ces agitations mondiales, même si inconsciemment il doit y avoir une répercussion ; visible ou perceptible..

oliviers en ProvenceCes 2 petites aquarelles , odes aux coquelicots et surtout aux oliviers , sont parmi les rares que j’ai peintes en mai. « …Le vent dans l’olivier, caressé de lumière… » (extrait de mon poème sur Peindre à l’aquarelle), est un résumé de notre modeste rôle : montrer la beauté qui vit autour de nous.  C’est peut-être cela l’AIR de l’Artiste.  L’R de l’aRtiste.. Une part de lui même qui se traduit par le vent suggéré dans le feuillage des oliviers, ou celui que l’on imagine dans les ruelles des villages provençaux, ou encore celui qui fait frémir les champs de lavandes, comme frémit l’émotion dans le regard du spectateur qui sera touché par la peinture devant lui..

Un petit rôle dérisoire ; mais un petit rôle quand même..

Nous espérons dorénavant davantage de visiteurs dans la galerie de Roussillon pour voir cela ; la réouverture des cafés, du sentier des ocres, les reportages à la télé sur notre beau Luberon devraient convaincre quelques français à découvrir des beautés pas si loin que ça..  Et entrer dans une galerie reste gratuit ; il ne faut pas hésiter à lever la tête et regarder autre chose que ses notifications sur son portable..

D’ici la fin de la semaine prochaine je posterai des possibilités de dates pour un stage à Roussillon, soit fin juillet soit début août.. Toujours possible en demi journée ou journées entières..    J’en profite pour avertir mes élèves de Velleron que mes cours sont officiellement terminés cette saison. Ils reprendront en septembre.  Mais si vous avez besoin d’un conseil sur un travail en cours, je reste joignable par mail ou portable pour vous aider..

Rendez-vous vers le 20 juin pour les réponses à l’exercice des cerises..  Il est fort probable qu’une brise légère se glisse entre les feuilles et les fruits.. Cette vibration imperceptible est ce qui fait notre touche personnelle dans chaque peinture.. Il n’y a que le regard qui change..

« La respiration est le berceau du rythme« . (R. M. Rilke)

Une réflexion au sujet de « De l’air…! »

  1. J’aime bien vos réflexions et c’est certain que peindre et admirer la nature nous éloignent de ce monde perturbé…. gardons le moral et évadons nous dans la peinture! Cela réconforte!
    Bonne journée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s