Peindre c’est choisir

La plage d’argent. Quel joli nom pour un lieu qui invite à la baignade, où l’on imagine les eaux transparentes, tièdes et bleues, le sable doux et brillant, et le murmure léger du bruit des vagues qui nous endormirait, calmement…
Dans cette version de l’exercice  j’ai donc choisi Porquerolles, et préféré rajouter un pin pour aider à l’harmonie de la composition..

Vous avez été nombreux à choisir la Bretagne ; c’est bien, ça change de la Provence.. J’en profite pour vous remercier de vos petits mots qui accompagnent vos envois, même si je n’ai pas le temps d’y répondre, j’apprécie beaucoup ; c’est toujours mieux qu’un simple envoi de photo, sans bonjour ni merci, (ça arrive aussi), qui ne me donne pas trop envie de continuer ce bénévolat.. Mais bon , c’est ainsi que l’on apprend de l’humain, la vie nous presse tant parfois que l’on en oublie les valeurs de l’attention à l’autre..

Les 4 ou 5 derniers jours à la galerie n’ont pas été folichons ; cela est parfois désolant d’entendre que c’est trop cher (même 30 , 40 ou 60 €) une aquarelle originale, pièce unique, par des gens qui en sortant iront se prendre un repas à 2 au resto pour le même prix.. Vite digéré, vite oublié, alors qu’une oeuvre d’art dure plus longtemps me semble-t’il..  J’envisage parfois de créer des aquarelles qui se mangent, (diluées au champomy, pourquoi pas…) peut-être que cela amènerait plus d’acheteurs..   En tous cas les compliments ne manquent pas, c’est déjà ça et c’est bien encourageant..

A tous ceux qui me demandent régulièrement :  » Mais…vous en vivez..? » (sous entendu : Mais mon pauvre garçon comment faites vous pour  subsister en vendant ces trucs là …?) je réponds que c’est un choix.  Aimer ce que l’on fait  rend plus acceptables les problèmes de subsistance dans cette société. En revendant de la drogue j’aurais surement gagné plus, mais il y a autant de rêve à donner en peignant des oeuvres qui plaisent au gens..   Et ça dure plus longtemps..

Peindre est donc mon choix. Peindre c’est aussi choisir.

Le courage de choisir.

Je voulais partager cette citation (dont je ne connais l’auteur) avec vous. Il faut la lire en remplaçant le mot « vie » par « peinture » et le mot « vivre » par « peindre »..  Comme souvent sur ce blog, le parallèle entre vivre et peindre est une évidence..

Pour finir voilà aussi cette peinture à l’huile, inspirée d’une photo sur le plateau de Sault.. Le temps de la lavande se termine . Le parfum (comme le souvenir) reste en tête bien plus longtemps encore..

2 réflexions au sujet de « Peindre c’est choisir »

  1. Quelle belle aquarelle de Porquerolles, elle fait rêver !
    L’huile avec ses lavandes reflète bien la Provence. Vous avez des couleurs magnifiques.
    C’est un plaisir de découvrir vos oeuvres, merci pour votre partage.

  2. Bonjour Jacques.Un simple mot pour vous dire que votre aquarelle fait pour moi partie de vos plus belles. J’adore ces couleurs éclatantes…Dans quelles dimensions l’avez vous peinte?A bientôt Françoise D.Envoyé depuis mon smartphone Samsung Galaxy.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s