Tenir bon

Puisque la vie consiste en un subtile mélange entre Lâcher prise et Tenir bon, je dois admettre que cette dernière attitude semble plus adaptée pour supporter ce qui se passe en ce moment..  Que ce soit les débordements d’excités  aux Etats-unis ou les dernières déclarations de notre premier ministre sur les mesures à venir, l’optimisme est difficile.. Et pourtant, il faut tenir bon ; tout ne va pas si mal..  Déjà si vous pouvez lire ces lignes c’est que vous avez beaucoup d’avantages que d’autres n’ont pas :  pouvoir se servir de ses yeux, de ses mains, est une chance, être au chaud alors qu’il gèle dehors aussi, bref, la liste serait longue de tout ce qui fait de nous des privilégiés, malgré tout..   Certes , nous traversons une période difficile, inédite, mais se plaindre ne sert pas à grand chose.. Le ciel nous offre de magnifiques couchers de soleil, certains villages se révèlent poétiques sous la neige, proposant de multiples sujets à peindre..  La pratique de l’aquarelle rejoint celle de la vie quand on parle de Lâcher prise, mais aussi de tenir bon malgré les ratés et les déceptions..  Il y a des mondes merveilleux à découvrir, justes sur un bout de feuille, caressé d’eau et de pigments..

Cela fait maintenant plus de 10 ans que j’ai dressé une liste de mes aquarelles réalisées. Plus de 2000, cela semble énorme.. Certaines sont restées dans des cartons, d’autres sont parties aux quatre coins du monde, et cela reste une grande fierté.. De la satisfaction aussi d’avoir progressé au fil de ces années, même si , comme vous, il m’arrive de râler sur la médiocrité de certaines créations..

Peut-être est-ce par nostalgie de ce temps d’avant (?), j’ai retrouvé une grande aquarelle d’un marché provençal, où les gens se bousculaient presque entre les étals, et sans masque bien sûr… ça sentait le melon, le romarin, la lavande , l’insouciance et les jours heureux..

Cette aquarelle est une pièce unique, car je ne peins presque jamais de personnages ; l’idée était surtout de mettre en avant la couleur, les odeurs, la vie qui bruissait..  J’ai fait quelques retouches mais je n’ai pu corriger toutes les erreurs..   Messieurs ne cherchez pas Miss France ou Monica Bellucci parmi ces femmes, désolé, ce ne sont que des gens normaux..   J’espère que cette aquarelle sera prémonitoire de ce retour à la normale qui nous attend, ce printemps ou cet été, cette année ou l’année prochaine..  D’ici là il faut tenir bon..

Il parait que pour renforcer ses défenses immunitaires contre le virus, il faut,  au sortir de son lit douillet le matin : se rouler nu dans l’herbe givrée.. …J’ai essayé……..Non je rigole.. Par moins 6 degrés le matin j’avoue préférer rester au chaud..   Mais j’espère que cette image vous aura fait sourire..

A bientôt !

 

Une réflexion au sujet de « Tenir bon »

  1. Bonne et heureuse année pour que nous puissions échapper à ce virus c’est l’essentiel !
    Je vous souhaite beaucoup de sujets variés qui nous réjouissent et nous sortent de cette ambiance délétère.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s