Ces arts à la peine

La dernière cérémonie des César a plus fait parler d’elle pour la prestation dénudée de l’actrice Corinne Masiero (pour se plaindre de situation culturelle en France) que pour son palmarès..  Il n’est jamais évident de savoir exprimer avec tact son incompréhension et son impatience quant à la reprise d’une vie « normale » pour les professionnels des milieux artistiques. Masiero n’étant pas la plus à plaindre mais disons qu’elle s’est fait porte parole des autres « petits » de la profession. Il est clair qu’avec ce virus, les arts (en général) sont à la peine ;  n’étant pas jugés « essentiels ».. Pour les artistes peintres on se raccroche à la possibilité de vendre par internet (rare et difficile), attendre la reprise autorisée des cours, et l’on se réjouit de paraître dans un magazine en guise de  vrai salon d’aquarelle …Ce n’est pas terrible, mais nous avons quand même la possibilité d’avoir des aides que d’autres pays ne proposent pas forcément.. Il faut aussi le souligner..

Bon,  désolé pour certains,  mais dans ma prochaine vidéo je ne vais pas me filmer dénudé sous une peau d’âne pour peindre et attirer l’attention ;  vous ratez un magnifique corps d’athlète, aux muscles saillants qui ferait pâlir d’envie Schwarzenegger lui même ..(C’est bon de rêver parfois…), non, hélas, ce ne sera qu’une petite main de crevette (avec parfois le petit doigt levé) qui manipulera le pinceau, afin de créer une aquarelle sur du papier Arches. On apporte du rêve avec ce que l’on peut.. Cette nouvelle vidéo sera sans doute visible à la fin du mois..

Toujours dans le domaine audio visuel, la mairie de Roussillon a demandé à certains artistes et artisans d’ouvrir exceptionnellement leurs locaux la semaine dernière pour le tournage d’une émission. Dans l’optique d’une meilleure publicité pour le village et l’attirance de nouveaux visiteurs..

Ceux qui ont l’oeil reconnaitront l’animateur Stéphane Thébaut (aux faux airs de Jacques Weber) qui présentait l’émission La maison France 5. Ils sont donc passés juste devant la galerie, même si cela ne garantie pas la moindre image de notre mur, on espère que la publicité fera venir du monde dans les mois à venir.. La future émission (plus sur France 5 mais surement sur C8) pourrait être diffusée début avril ; je vous en reparlerai..

Il est clair que l’on aura besoin de visiteurs cette année encore, car comme en 2020, il n’y aura pas d’américains, d’australiens ou d’asiatiques, et la fréquentation n’a vraiment plus rien à voir..

Je laisse ouvert mon onglet « Petits formats » encore quelques temps ; il n’y a guère eu de grands mouvements dessus depuis plusieurs semaines, mais on ne sait jamais..

Concernant les exercices pour élèves j’ai donc posté 2 nouveaux sujets hier. J’ai dû avancer de quelques jours la date d’envoi des réponses car je recevais toujours des photos en avance. Je l’ai donc avancée au 18 mars. Malgré cela j’ai reçu déjà une première version hier soir..(!).. Incorrigible impatience…! Bon, cette fois je ne l’ai pas acceptée (demandant le renvoi le 18), mais il n’est pas facile de trouver une bonne formule qui puisse convenir aux moins rapides d’entre vous.. Je fais de mon mieux, j’essaye d’être juste..

Je vous laisse avec une des dernières aquarelles d’Annissa O, qui partagera donc l’espace de la galerie avec moi dès la réouverture :

Elle s’intitule Rêveries.

J’espère qu’elle vous apportera le rêve que l’Art se doit de nous apporter..

A bientôt !

Une réflexion au sujet de « Ces arts à la peine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s