Je suis au bord

Un petit miracle, je me suis donné le temps de peindre une version d’un des sujets proposés en exercice ce mois-ci.. Mon idée de départ était différente mais je me suis laissé guidé par le hasard de l’eau.. Le coeur a fait le reste..

Vous ne verrez pas de personnage (ou de chat), mais je suis au bord. Invisible. Je me promène le long du canal, et j’essaye d’y amener le spectateur.. Peut-être dans le vol des oiseaux, peut-être assis sur le rocher, ou quelque part sous les pins.. Une aquarelle est un voyage, une envolée lyrique, et chacun choisit sa place..

J’essaierai peut-être une version de l’autre sujet ; si j’en prends le temps..

Les visiteurs ont changé à Roussillon, moins nombreux mais plus attentifs.. Cela fait de belles personnes à rencontrer, de beaux échanges..

Grand instant de panique l’autre jour, alors que je peignais…. : Plus de Caput mortum !!!! J’étais à deux doigts d’appeler BFM TV ou de m’effondrer en larmes.. Au bord du Burn out…! Bon, et puis finalement, j’ai compris que même les choses essentielles peuvent être remplacées.. (Le gouvernement me l’avait appris..).. J’ai utilisé un peu de violet de pérylène, d’outremer et de Terre d’ombre, et puis voilà… La vie est faite de solutions, si un chemin est barré il existe forcément une autre voie.. (N’est-ce-pas ?)…

En regardant mes aquarelles anciennes (et mes anciennes amours : gris de Payne, bleu de Prusse notamment) je m’aperçois que mes couleurs ont changé.. Il est clair qu’en 20 ans ma technique a aussi plus évolué que les idées des Talibans, mais bon, ce n’est pas difficile.. il me semble avoir progressé ; peut-être pas assez encore pour avoir un article dans un magazine ou être accepté dans un grand salon, mais les choses arrivent quand elles le doivent.. (J’ai appris ça aussi, mais pas par le gouvernement..)..

Je voulais en profiter pour saluer la sélection d’une ancienne participante à mes exercices mensuels.. En page 17 du dernier magazine L’Art de l’aquarelle on peut voir un visuel de Stéphanie L. et son Aiguille du midi.. Remarquable ! Je n’y suis pour rien ; tout comme Catherine Rey qui fut mon élève il y a une dizaine d’années, ces artistes étaient déjà surdouées et je fus juste une personne croisée sur le bord du chemin de leur évolution. C’est un honneur. Peut-être que dans quelque temps certain(e)s participant(e)s actuel(le)s auront la chance d’y être également.. Francine par exemple, mais d’autres aussi..

La première session des réponses au sujet du mois sera close mercredi ; viendra ensuite le temps des « lents ».. Rassurez-vous, il m’arrive d’en faire partie.. Je vous dédicace donc cette petite « pastille » qui m’a bien amusé..

Que vous soyez aigles, tortues ou escargots.. Vous êtes les bienvenus..

Au bord du sommet la vue est magnifique ; pour tout le monde. Quelque soit le temps et le chemin parcouru..

A bientôt !

3 réflexions au sujet de « Je suis au bord »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s