La lumière en hiver

L’homme est ainsi fait qu’il recherche toujours la fraîcheur en été et la chaleur en hiver.. Eternels insatisfaits que nous sommes, à toujours nous plaindre de ce qui nous manque, sans réaliser la chance et les avantages que nous avons.. Oui, comme beaucoup d’entre nous, l’hiver a tendance à me scotcher près du chauffage, ou me planter devant la fenêtre au moindre rayon de soleil, comme si cela était vital.. C’est un peu vrai en ce qui me concerne (sans doute à cause de ma jeunesse aux Antilles), alors j’essaie de sublimer cette détresse provisoire en peignant des paysages lumineux dans la neige.. Cette lumière qui me manque je m’emploie à la produire au bout de mon pinceau, pour réchauffer mon coeur..

En voici un exemple récent :

La lumière arrive à réchauffer les couleurs de la neige et l’eau de cette rivière.. C’est un sujet travaillé en cours la semaine dernière.

Si la lumière est présente sur la neige, elle peut l’être aussi dans une forêt plus sombre (comme la symbolique des mois traversés avec cette pandémie) et elle peut percer à travers les arbres pour illuminer notre chemin..

Cette dernière aquarelle est d’un plus grand format (35 x 50 cm) que la précédente, elle a été travaillée en stage d’après une photo Pinterest.. J’espère qu’elle vous emmènera quelque part..

« La pratique de l’aquarelle transporte dans une autre dimension qui rafraichit certaines parties de l’âme, que d’autres activités ne peuvent atteindre.. »

Cette belle citation n’est pas de moi mais du Prince Charles ; il a exposé près de 80 de ses aquarelles récemment à Londres.. Je me suis donc rendu compte que j’avais quelques points communs avec cet illustre personnage, (heureusement pas les oreilles, les miennes sont légèrement plus petites..), la pratique de l’aquarelle mais aussi la « lucidité » sur leur qualité. Il a aussi peint des paysages dans les dentelles de Montmirail.. Bon, bien sûr, je n’aurai jamais son aisance financière, mais cela est agréable de savoir qu’un prince fasse une belle publicité sur la pratique de cet art si difficile..

Les élèves ayant participé au sujet hivernal ont pu se rendre compte des difficultés inhérentes à cet art qu’est l’aquarelle. Il y a eu cependant de magnifiques interprétations.. Les réponses des « rapides » ont été remplacées par les « lents », actuellement en ligne sur l’onglet des exercices.. Je posterai bientôt les commentaires.

Je vais terminer cet article par une bonne nouvelle : la très probable exposition que je ferai cet été à Vedène (près d’Avignon) avec 2 grands aquarellistes très talentueux : Stéphane Langeron et Alain Rolland. Un grand honneur pour moi. Ce serait entre le 18 juillet et le 6 août. J’aurai l’occasion de vous en reparler une prochaine fois.

Je vous souhaite une belle semaine , ensoleillée…

A bientôt !

6 réflexions au sujet de « La lumière en hiver »

  1. Vos aquarelles sont magnifiques! Le soleil, même caché derrière les arbres, inonde de lumière l’entièreté du tableau et réchauffe nos coeurs. Belle semaine à vous aussi!

  2. Curieuse, j’ai cherché les aquarelles du Prince Charles. Son style est très différent du vôtre. Il a peint beaucoup de villages, maisons et châteaux avec des couleurs sombres. La lumière, les couleurs, les thèmes et la précision sont les « merveilles » de vos aquarelles. A Chacun
    son style, l’important s’est de s’exprimer. Félicitations pour la prochaine exposition.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s