A cause de la couleur du blé (et des roses)

« J’y gagne, dit le Renard, à cause de la couleur du blé.. » Certains d’entre vous connaissent bien cette fameuse réplique du Renard au Petit Prince quand ce dernier lui dit qu’il ne gagne rien à être apprivoisé (et donc à aimer).. Nous en sommes tous au même point. Nombreux sont ceux qui me demandent pourquoi je fais ça, pourquoi peindre et essayer de vivre de sa peinture, pourquoi ramer autant (alors qu’il suffirait que je vende de la drogue ou que je devienne instagrameur à Dubaï, par exemple.. oui , certes, je n’ai pas le physique avantageux, mais bon, avec des filtres et un bon éclairage, ça peut passer – pour le 3ème âge…) bref.. Oui, pourquoi peindre ces choses qui nous entourent, ces beautés discrètes que beaucoup de gens ne voient même pas… ??

Peut-être que si vous lisez fidèlement ce blog vous avez déjà la réponse ; cela prouve que vous attendez mes dernières créations, et donc que votre cerveau a besoin d’autre chose que des images de guerre en Ukraine, des mauvaises nouvelles climatiques ou des manipulations politiques.. Cet « autre chose » que je vous propose c’est juste un regard. Un regard différent ou appuyé, sur des détails qui semblent anodins.

Un exemple avec cette aquarelle d’une ruelle, d’une arche et d’un rosier près d’une porte :

Quand je parle de ce rosier c’est pour expliquer qu’il n’était pas sur mon modèle. Je l’ai rajouté. C’est pour cela que je peins ; à cause de la couleur du blé, et des roses, et des rosiers, que nous ne voyons pas.

Le mois de juin s’avançant, les lavandes ne vont pas tarder à fleurir.. Je voulais vous montrer aussi cette aquarelle, plus travaillée dans l’humide cette fois, pour une impression colorée aux couleurs des lavandes provençales :

J’avoue que le cabanon parait un peu trop « posé » là, dans cet ensemble, mais je vais vous faire un autre aveu : Je ne suis pas parfait. Hé oui, il m’arrive de faire des erreurs, (pas que dans mes aquarelles d’ailleurs), et il me faut parfois plusieurs semaines, ou plusieurs mois pour essayer de me corriger, de rectifier le tir.. Bon, je travaille à l’idée de devenir « parfait », du moins « meilleur », mais cela prend du temps… C’est comme l’idée de vivre centenaire.. Jusqu’ici tout se passe bien (j’ai arrêté la drogue et le Champomy), donc on va dire que c’est un bon début…

Allez, j’arrête de plaisanter ; j’ai déjà reçu des réponses à l’exercice du mois, vous êtes de plus en plus rapides.. Personnellement je n’ai pas encore décidé si je peindrai l’un des sujets..(toujours le manque de temps..)

Je vous souhaite un bon dimanche de Pentecôte, et plein de blé et de rosiers à contempler..

On y gagne bien plus que l’on y croit..

A bientôt !

3 réflexions au sujet de « A cause de la couleur du blé (et des roses) »

  1. Bonjour M. Williet,
    Je me régale de vos commentaires teintés d’ironie et de vos aquarelles.
    C’est vrai que je fais partie des personnes qui attendent vos messages avec impa3.
    Belle et bonne journée à vous.
    Evelyne Ronzeau

  2. Bonsoir,
    Attirée par votre travail à l’exposition de Pernes les Fontaines, j’ai eu plaisir à découvrir votre site, dérouler vos vidéos, lire vos articles et me suis laissée emporté en participant à votre « exercice élève »…Voir tous ces regards différents sur un même sujet et dores et déjà formateur pour moi qui débute sur cette technique.
    J’apprécie votre simplicité et votre envie de partage (pas toujours de mise chez tous les artistes…)
    J’attends avec impatience vos commentaires, prochains articles et regards pleins de ces douces et belles couleurs de Provence.
    Merci et à bientôt à Roussillon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s