Revenir en arrière ou aller de l’avant..

Dernier jour de juin, et déjà les lavandes se font couper à certains endroits.. Il n’est jamais trop tard pour profiter de leur beauté et de leur parfum qui inonde les alentours ; il y a des choses qui restent bien plus longtemps, au coeur, comme un souvenir jamais effacé.. Je me rend compte (sur ce blog) que je parle très souvent du temps qui passe trop vite , sans doute parce que je prends de l’âge et que les choses semblent filer davantage.. J’ai 35 ans (du moins il me semble) jusqu’à ce que le miroir me dise « tu déconnes ».. Cruelle réalité qui nous rattrape parfois, mais bon, cela fait du bien de peindre et de rajeunir avec la pointe du pinceau.. Le lifting je le pratique sur certaines aquarelles que l’on m’a confiées. Je voulais vous montrer cet exemple d’aquarelle réalisée en 2007 par une élève. Faite en extérieur, sur la colline de Vedène, elle manquait de contrastes et de finitions. Je vous montre ici l’Avant et l’Après retouche, pour vous montrer que certaines choses peuvent être rattrapées :

La personne qui me la confiée se reconnaitra, la ville de Vedène sera justement le théâtre de ma prochaine expo (avec Alain Rolland et Stéphane Langeron) à partir du 19 juillet.. On a juste un souci pour définir une date de vernissage vu qu’il y aura la fête votive la première semaine, sur la place juste devant la salle d’expo.. A suivre donc..

Revenir en arrière est donc possible, même à l’aquarelle, mais il faut que le papier le permette , sur cellulose (comme Canson ou Moulin du coq) c’est plus facile .

Ayant besoin de couleurs et de fleurissements, je vous présente également cette aquarelle récente , inspirée d’une ruelle à Eze :

J’espère qu’elle vous apportera un peu de gaieté, comme aux visiteurs de l’atelier..

A ce propos, (peut-être est-ce dû à l’âge et la perte d’audition ) j’ai été très surpris qu’une visiteuse me sorte de ma concentration en me disant « A poil ! ».. Le temps de réfléchir que pourtant l’on est plus ce qu’on était, de rougir, ou de sourire (je ne sais plus), j’ai bafouillé « Pardon ??? »… en fait , elle avait dit « Au poil ! », en parlant de mes peintures.. J’avoue que c’est une expression bizarrement choisie, mais de nos jours, plus grand chose ne surprend.. Une fois l’émotion passée, et après mes remerciements, je me suis remis à peindre . La chaleur fait des ravages ces temps-ci.. Quels que soient les mots choisis pour complimenter nos peintures, on est toujours touchés, car cela donne un sens à notre présence..

Enfin, bref ; demain sera proposé un nouvel exercice sur mon site ; des photos prises par mes soins pour vous inspirer de belles aquarelles.. Je pense à vous, et j’espère que mes commentaires (même succincts) vous aideront à progresser, un petit peu.. Ce n’est pas grand chose, c’est du temps précieux qui m’est pris, mais quand ce temps a une utilité il n’est jamais perdu..

A bientôt !

2 réflexions au sujet de « Revenir en arrière ou aller de l’avant.. »

  1. Merci beaucoup Jacques ,votre correction du devoir de votre élève est tres enrichissante.J’adore vos commentaires qui m’apportent beaucoup de Joie et de bonne Humeur.

  2. Votre aquarelle « la ruelle à Eze » a effectivement beaucoup de gaieté, bien colorée et fleurie, avec de belles ombres au sol. Au poil… au poil aussi le lifting de l’aquarelle de votre élève elle le vaut bien
    Amicalement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s