98%

Il est rare de tomber sur un 29 février, une date qui n’arrive que tous les 4 ans ; il faut donc profiter de ces moments inhabituels , comme de l’instant présent, et se dire qu’on a de la chance de vivre , et de peindre, malgré toutes les négativités assénées aux infos quotidiennement..

Peindre est une chance, oui, une parenthèse enchantée.  Une volonté de créer, ou recréer,  une expression de la beauté, un prolongement de son âme..

Bien sûr, ce n’est pas donné à tout le monde ; certains ont plus de facilités, s’appliquent plus, d’autres se désolent de leurs ratés ou de leur médiocrité.. Mais ce n’est pas toujours le résultat qui compte ; c’est tout le chemin pour y parvenir, toute l’expérience accumulée, qui fera qu’un jour UNE aquarelle sera vraiment satisfaisante..  98% de barbouillages sont parfois nécessaires avant d’être content des 2% restants.. C’est ainsi en peinture (comme dans bien des domaines)..

Mardi et mercredi étaient donc des journées de stage ; je remercie les fidèles  (notamment celles qui viennent de loin pour y participer), de leur bienveillance..

 

 

(Merci Dominique pour la photo ! )…  Nous avons travaillé un sujet sur les amandiers en fleurs, et un autre avec un chemin parmi des oliviers.

La deuxième photo est un recadrage panoramique de l’aquarelle. Pour voir..

Ce chemin parmi les oliviers  (inspiré d’une photo prise entre Vedène et St Saturnin lès Avignon), a aussi fait l’objet d’un recadrage, cette fois en format carré ; mais je vous en fais grâce..

 

 

 

Pour ceux qui suivent ce blog, et ce site, j’ai aussi posté ce matin les 2 sujets de mars en exercice pour élèves.  Il s’agit de la rivière l’Aigue brun, qui serpente entre Bonnieux et Lourmarin.. L’eau n’est jamais facile à traiter, mais c’est justement en s’exerçant qu’on progresse..

Vous avez donc jusqu’au 12 mars pour m’envoyer votre photo.

J’en profite pour rappeler quelques infos importantes : La semaine prochaine, le vendredi 6 mars 18 h 30 : vernissage de l’expo de mes élèves à la chapelle des pénitents de Pernes-les-fontaines. Le 18 et 19 mars un autre stage est proposé à Velleron, n’hésitez pas à me contacter.. Enfin, mes publications sur les lavandes et les villages de Provence à l’aquarelle sont toujours disponibles pour les personnes intéressées.

Un dernier mot pour souligner le clin d’oeil aux 98 % de nos aquarelles insatisfaisantes.. 98 c’est aussi le pourcentage de guérison d’un certain virus dont on parle souvent en ce moment..      N’ayez pas peur..

« En vérité,  nous devrions seulement être hantés par la peur de mal aimer »..               (G. Cesbron)

 

Virus de l’aquarelle

Décidément ce n’est pas facile d’avoir une année sereine dans ses prévisions.. Après les attentats, les canicules, les gilets jaunes, les grèves, voilà maintenant les peurs d’une épidémie au corona virus qui risquent d’impacter forcément les voyages des touristes vers la Provence, en ce qui me concerne, le village de Roussillon et l’atelier Regards d’artistes.. Pour ce qui est des chinois eux-même, en général, ce ne sont pas de grands acheteurs (à part ce qui est à moins de 3€ et qui sent la lavande), mais quand la Chine éternue c’est le reste du monde qui s’enrhume…    Bref, je ne sais pas ce que cela donnera dans un mois, il faudra garder espoir, comme toujours, et continuer à peindre, à transmettre le virus de l’aquarelle, celui des fugaces beautés perçues que le regard et le  pinceau rendent essentielles..

Le beffroi de RoussillonCe beffroi bien connu se trouve à 2 ou 3 mètres de l’atelier ; c’est aussi une aquarelle faite récemment que vous trouverez dans mon deuxième album, consacré cette fois aux villages de Provence ..

albums photos aquarelles Ce deuxième ouvrage comporte 28 photos, relatives à mes aquarelles de villages, ruelles et façades provençales, quelques fontaines, et 3 « poèmes » sur ces thèmes.. Si vous êtes intéressé(e) contactez-moi par mail ; le prix est de 22 € pour celui des lavandes et 23 € celui des villages. (Frais de port 4 ou 5 €).

Concernant les exercices pour élèves, le prochain sujet sera proposé samedi soir. Il est probable qu’il y ait de l’eau à traiter cette fois-ci…

La semaine prochaine aura lieu l’exposition de mes élèves à la chapelle des pénitents de Pernes-les-fontaines. Vernissage le vendredi 6 mars 18 h 30 . J’y reviendrai avec un autre article. C’est aussi dans ce lieu que je participerai à la biennale d’aquarelle du 8 au 21 mai prochain (avec Th. de Marichalar en invité d’honneur).

Un dernier mot concernant les stages proposés ; il y en a un le 18 et 19 mars avec déjà 2 ou 3 inscrits. Cependant pour celui qui était proposé ces jours-ci j’ai dû annuler 4 des 6 demi journées par manque d’inscrits..        Les temps sont durs pour les rêveurs…

Portez-vous bien et soyez heureux  ; le bonheur partagé est multiplié ; c’est quand même le plus merveilleux des virus…

Huile de Provence AOC

Un tableau n’est jamais vraiment fini.   C’est toujours sciemment que je choisis de ne pas vernir mes peintures à l’huile, car j’ai toujours l’espoir de peindre mieux un jour et de pouvoir les améliorer un peu..

Voici quelques exemples de retouches récentes :

Promenade aux oliviers 20 FCe  tableau  , « Promenade aux oliviers« , a déjà traversé plusieurs vies. Au début il n’y avait que 2 oliviers et un seul personnage ;  puis quelques mois plus tard j’ai rajouté d’autres arbres ;  puis , encore plus tard, ils se sont transformés en amandiers roses et blancs.. Avant de revenir à leur état d’olivier d’origine.  Enfin, récemment j’ai retravaillé les Alpilles au fond et quelques détails de lumières..  C’est un grand format, (20F), et bien sûr toutes ces retouches n’auraient pas été possibles à l’aquarelle..

Cet autre tableau montre une rue de mon village  : Velleron.   La première version ne se basait que sur le réel ; elle avait servi de Une à la revue municipale de l’époque.. j’ai décidé de fleurir davantage, de mettre une plus-value à la vision basique des choses..

Je vous ai mis à la fin une image de ce lieu de nos jours ; le platane a disparu, les volets n’ont plus la même couleur, bref, le temps fait changer bien des choses.. (« Le temps s’en va, le temps s’en va,  ma dame ; Las ! Le temps , non, mais nous nous en allons… » Ronsard).

L’éternité est celle de l’instant vécu.

Enfin voici un olivier, travaillé au couteau : L'olivier 10FCe tableau, comme d’autres (notamment des carrés de pommes) seront visibles sur l’onglet consacré à mes  huiles de Provence.. Certains préféreront mes versions à l’aquarelle, mais rassurez-vous , je ne les oublie pas. Je continue toujours de peindre à l’eau, et je dédie cette dernière interprétation aux personnes qui aiment les hortensias..

Hortensias et arrosoirs « La fleur est courte, mais la joie qu’elle a donnée une minute n’est pas de ces choses qui ont commencement ou fin. » (P. Claudel)

A nos étoiles

Hier , j’ai remarqué sur le terre plein central d’une double voie très fréquentée, un petit coquelicot..   Le premier de l’année (déjà en février).. Un survivant des gelées du matin, de la pollution , et surtout de l’indifférence…

espoir Combien de passants ont dû y prêter attention ? Pris dans le tumulte de leur course effrénée , ou les yeux rivés sur leurs écrans, les pensées pleines de superficialité, ou de stress… Combien de fois passons-nous à côté de ces petits signes qui nous  chuchotent la véritable importance dans la vie.. Une fleur en hiver. Une étoile dans la nuit..

C’est par cette image que je voulais commencer pour vous souhaiter une bonne Saint Valentin !… (L’essentiel est invisible pour les yeux, certes, mais il est éternel…)

A l'orée du rêveCette aquarelle  s’intitule « A L’orée du rêve ».  Dans la même lignée que les précédentes (dans le mouillé sur mouillé).. C’est une invitation à embarquer, à méditer, ou à rêver…Chacun trouve le chemin qui lui est tracé..

Toujours dans le mouillé, ces 2 autres paysages rendent hommage aux arbres qui nous entourent ; la photo ne rend pas compte des nuances et transparences, il faudrait les voir en vrai..

Comme je travaille beaucoup en ce moment, j’ai aussi placé 2 nouvelles huiles dans l’onglet concerné sur ce site ; « L’or bleu des calanques » et « Le mont Ventoux ».. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil.

De même, sur l’onglet des stages ; il reste de la place mardi 25 février après-midi. La journée du jeudi risque d’être annulée puisque je n’ai personne pour l’instant..

Un mot concernant les exercices pour élèves ;  chat valait le coup,  il y a eu de très belles interprétations ce mois-ci, je pense pouvoir poster mes commentaires en fin de semaine..

Je vous laisse, en levant mon verre (de Champomy…), à la lumière de nos étoiles, et à leur éternité…!

l'étoile est belle

Délivré

Libéré aussi sans doute , car depuis cette parution de mon aquarelle dans le dernier Pratique des Arts, je me suis permis de travailler un peu dans le mouillé.. Sans dessin préalable.

 

La deuxième photo rend très mal compte des nuances réelles, mais c’est un assez grand format, tout en douceur et légèreté,  qui est assez plaisant à regarder.. Vous le verrez à Roussillon dans moins de 2 mois maintenant.. Que le temps passe vite ; déjà les vacances de février qui approchent…

Pour en revenir à la parution sur le magazine, j’ai compté : sur les 100 visuels sélectionnés  je suis donc 78ème, ce qui est plutôt médiocre, certes, mais sur plus de 530 visuels reçus c’est assez satisfaisant.. Je vais quand même renoncer à mes exigences de vouvoiement et de révérences, mais bon, j’accepterai de signer des autographes…

En vérité, ce n’est pas la visibilité qui compte ; je suis déjà très fier d’être « googelisé » de manière importante (rien qu’en tapant « aquarelliste Jacques  » par exemple), des dizaines de mes aquarelles apparaissent dans « image », et que dire de Pinterest où je retrouve là aussi plein de mes créations parmi Aquarelles..   C’est très flatteur tout ça, et je pense que les vidéos sur You tube y ont été pour beaucoup ; mais en vérité, ce qui compte, c’est déjà d’essayer de vivre de sa peinture.. Il ne faut  jamais cesser d’y croire,  il faut travailler, et il faut de la chance.     Être délivré des doutes de savoir de quoi sera fait demain.. Pouvoir payer ses factures, ses cotisations, ses loyers (et même ses amendes quand,   ô joie  , on en reçoit une pour avoir dépassé de 2 ou 3 km/h la vitesse autorisée..) , bref, pouvoir vivre dans le monde réel, avec des rêves d’aquarelliste…

Les mois d’hiver sont difficiles, mais ils sont propices à la création et à la préparation de divers projets..     En voici le premier :

Livre sur les lavandes à l'aquarelleUn petit livre, (moitié moins grand que le précédent), axé uniquement sur mes aquarelles de lavandes.. Il est au prix unique de 22 €, comporte une vingtaine de photos , et même 3 petits « poèmes »… Il sera surtout destiné aux visiteurs de l’atelier galerie quand viendra la belle saison, mais si vous êtes intéressé(e) pour un cadeau il peut également être expédié.. (Me contacter par mail).  Pour info, un deuxième petit livre, cette fois axé sur les villages de Provence, est en préparation et sera disponible fin février. Ce sera l’occasion d’un prochain article…

Concernant les exercices pour élèves, vous pourrez envoyer votre photo dès lundi ; Il faut dire que les villages du Luberon sont d’éternelles sources d’inspiration.. En voici une vision de la campagne, proche de Lourmarin , (dédié à Christiane) :

Automne près de Lourmarin

L’automne s’est éloigné , le printemps arrive… N’ayez pas peur des infos ou des virus, craignez surtout de ne pas vous émerveiller..

Le jour de gloire est arrivé

50 fois merci !!!!!!! (je ne compte pas mon vote ni celui de mon fils Valentin..), mais avec 52 votes pour mon aquarelle dans le concours sur l’hiver du dernier Pratique des Arts, pour la première fois de ma vie : voilà une photo de mon travail qui paraît dans un magazine national…!

Dans Pratique des Arts . 02.2020 Qu’importe si mon nom a été rogné d’un i, qu’importe si ma photo me rajeunit (je suis comme ça de l’intérieur..), ça y est ! Maintenant Je suis une star…!!!     Je vais donc maintenant placarder cette image sur un grand panneau 4m sur 5 devant chez moi, (qui clignotera la nuit), je vais rajouter un zéro au prix de toutes mes aquarelles… Pareil pour mes commentaires aux exercices pour élèves : ils seront facturés dorénavant 200€ la ligne…  Bien sûr, j’exigerai de mes élèves la génuflexion, le baise main (sur la bague que je m’achèterai), précédé d’une révérence ….   Il est évident qu’on ne pourra plus s’adresser à mon auguste personne qu’en commençant par « Maître », et bien sûr à me vouvoyer…  … Quoi d’autre…?    Penser à acheter de nouvelles chaussures qui me serrent moins les chevilles…

Bon ;  sérieusement, encore merci à tous ceux qui ont voté gentiment pour mon aquarelle . Même si je suis loin des premiers, même si ce n’est que 2 ou 3 centimètres carrés, même si , avec autant de candidats sélectionnés,  j’avais plus de chances, cela fait quand même très plaisir… (Le prix du magazine, autour de 13€, est malgré tout exagéré..)..     Après ce jour de gloire qui est enfin arrivé, je ne vous demanderai plus de voter pour quoi que ce soit, je peux mourir tranquille… ‘-)

Pour ceux qui suivent ce site, vous avez pu noter 2 choses depuis la dernière fois :               1- Le nouvel exercice pour élèves (mois de février), où le chat est mis à l’honneur.. Il faut de très bons yeux pour repérer celui sur la deuxième photo, mais je vous assure qu’il y est..

2 – La création d’une nouvelle page  (Sépia) consacrée à mes sujets au brou de noix.

Je profite aussi de ces mois hivernaux pour peindre, et parfois retoucher d’anciennes aquarelles :

La rivière sous les arbresCelle-ci est celle de la vidéo (rivière en mouillé sur mouillé) que j’ai complétée récemment. (Il y a aussi celle de la branche de lilas en vidéo que j’ai retouchée). Pour rester dans les rivières, voici cette grande qui s’intitule « Lumières au bord de l’eau » :

Lumières au bord de l'eau Un travail à la fois dans le mouillé (en arrière plan) et le sec (détails)..

Un dernier mot concernant le stage de février, organisé du 25 au 27 . Je tiens à signaler qu’il ne se  passe pas à Wuhan en Chine mais à Velleron… Il sera dispensé par un prof très connu (et modeste) qui a une une parution dans un magazine national… Non, mais….

Il vous en prie…