Clémentine is the new black (friday)

Bon d’accord, le titre est un peu tiré par les cheveux, et il faut connaître la série « Orange is the new black » pour comprendre un peu mon esprit tordu..  Il faut dire que c’est le fameux Black friday aujourd’hui, cette grand ‘messe de la (sur)consommation.. Achetez, consommez, profitez des promos..! Même des choses dont vous n’avez pas besoin, du moment que le prix est intéressant.. Tel est le message, tel est le voyage de l’homme dans sa course et son aveuglement, dans une galaxie de superficialité, entretenue avec soin par tous les médias et les écrans qui nous entourent.. Dans la série « Orange is the new black » il s’agit de prisonnières (habillées en orange, donc), et nous sommes un peu les prisonniers de ce mode de vie et de consommation . Pas évident de pouvoir en sortir comme ça..

Comme par hasard mon lave-vaisselle est tombé en panne ; irréparable hélas. Il avait quand même 15 ans.. Celui que nous avons acheté, le vendeur nous a confirmé que plus grand chose ne durait aussi longtemps et qu’il ne tiendrait que 5 ans environ.. La fameuse « obsolescence programmée » , qui semble si incongrue pourtant au regard de nos déchets et de la pollution générale.. Bref ;

J’en termine avec ce Black friday consumériste en rappelant que mon atelier sera ouvert les 7, 8 , 14 et 15 décembre à Velleron ; travail original, fait main, sans obsolescence programmée, alors, si vous passez par là, pensez-y…

Les résultats du concours Pratique des arts sorti cette semaine n’ont hélas pas dérogé à la règle.. Malgré vos aimables votes (et ceux de mes enfants) je n’ai pas réussi à en obtenir plus de 80 et être parmi les 30 sélectionnés.. Je ne désespère pas qu’un jour  j’aurai l’honneur de voir une de mes aquarelles en visuel sur ce genre de  magasines..  Il me faudrait de meilleures photos, plus de talent sans doute aussi..   Et comme je vous l’avais annoncé début novembre , ce sont bien les Coutard, Goossens, ou encore Thienpondt, (déjà habitués aux parutions) qui ont fini aux premières places de ce concours.. Bravo à eux, leur talent est indéniable..   Prochain concours sur le thème de l’hiver ; je ne sais pas encore si je posterai quelque chose , je réfléchis..

Le dernier exercice pour élève sera proposé demain soir ou dimanche ; j’avais une photo très intéressante de portail fleuri que j’avais prise à Gordes, mais impossible de la retrouver sur mon ordi ; ce sera donc une surprise… à Suivre…

Enfin, pour faire suite au titre alambiqué de cet article, voici ma dernière aquarelle :

Les clémentines - 30 x 40 cm Des clémentines, bien sûr ; elles attendent d’être dégustées, avant les fêtes..

A bientôt !

Eau en couleurs

Il n’y a pas si longtemps notre pays se plaignait de la sécheresse qui se prolongeait depuis plusieurs mois,  Ah ce sacré réchauffement climatique responsable de tous nos maux..! Depuis fin octobre on ne peut pas dire que la pluie nous ait épargné ;  dans le sud, les rivières sont au plus haut, la Durance, la Sorgue, la Nesque, mais aussi l’Argens coulent à flots..  Désolé pour ce jeu de mot, je me trouvais justement dans le Var hier, en pleine alerte orange pour pluie/inondation..    Heureusement nous en avons eu moins que prévu..  Voir la mer était important ; (j’envie parfois ceux qui ont ce luxe de pouvoir la regarder tous les jours ; pour un enfant des îles comme moi, c’est quelque chose de nostalgique et de profond..). Cette mer,  on la voyait danser beaucoup,  mais les golfes n’étaient pas clairs ce jour là ; tant pis, ce sera pour une autre fois..  Nous en avons profité pour visiter le magnifique village de Bormes les mimosas.. Une merveille !

Il y avait encore des bougainvillées fleuris, et bien d’autres fleurs, et chaque coin de rue était un tableau en devenir.. Qu’importe la grisaille et la bruine quand la beauté nous éclaire dans ce qui paraîtrait banal.. Des porches, des pots, des fontaines,  des façades et de vieilles marches, (certaines déjà peintes auparavant d’après photo), bref, des dizaines de futures aquarelles en gestation pour cet hiver..

Nous nous sommes arrêtés aussi au Castellet , presque aussi beau mais beaucoup plus touristique.. Des boutiques et des peintres hauts en couleurs, et une vue superbe sur les vignes d’automne et La Ciotat au loin..     Il est clair que cela donne envie d’y retourner, avec plus de temps.. Il était enrichissant aussi de rencontrer d’autres artistes ayant leur atelier. De très belles choses, mais aussi d’autres plus « moyennes » ; cela m’a permis de penser que je faisais des choses « correctes », malgré mes inarrêtables doutes..  J’ai pu constater également être très loin  de la production de certains : comme ce peintre qui était en train de peindre 20 toiles en même temps…! Oups !…  Le stakhanovisme n’est pas pour moi…

A propos de rivière, et d’eau qui déborde, voici cette dernière aquarelle réalisée récemment :

Les rochers de la rivière (22 x 30 cm)L’eau est merveilleuse quand elle est paisible ; il revient à nous, peintres, de la sublimer avec davantage de couleurs..  Eau et couleur, c’est la vie..!

Vous avez pu constater l’ouverture d’une nouvelle page sur mon site ; elle est provisoire car elle concerne l’ouverture de mon atelier de Velleron les week-end des 7, 8 ,14 et 15 décembre prochains. Vous serez les bienvenus . (Même si cela sera plus compliqué de venir en prenant le train..). .. L’idée cadeau d’une aquarelle pour les fêtes peut être très sympa, et en plus vous ne la commanderez pas sur Amazon ni made in China.. Notez bien les dates…

Pour finir, le dernier exercice pour élèves sera proposé le 1er décembre, en fin de semaine donc.. Il clôturera l’année joliment.. (c’est un indice…).

Je vous souhaite du soleil qui réchauffe (et des couleurs dans le coeur…) !

De saison…

Voici venu le temps de la grisaille de novembre, ses pluies, ses premières gelées, ses jours qui raccourcissent, et donc ses manifestations de gilets jaunes, ses casses de black blocs et leurs « joyeuses » images à la télé, sans oublier les grèves SNCF et les blocages à venir (début décembre)…   Un temps de saison, qu’on aimerait bien passer ailleurs…

Bref.

C’est aussi la saison de faire une cure de vitamine C pour préparer son corps et booster ses défenses immunitaires.. Pour cela j’ai choisi de vous montrer mes dernières mandarines :

Les mandarines tropicalesElles sont tropicales celles-là, rien à voir avec les clémentines corses ou espagnoles.. C’est ce mélange de verts et d’oranges qui était intéressant à traiter..  Je suis en train d’en peindre 2 autres, que je vous montrerai prochainement.. En attendant , voici aussi des citrons peints récemment que je dédicace à Isabelle Kissereconaitra..

Les citrons (30 x 30 cm) Ce n’est pas la première fois que j’en fais ainsi, mais ils sont à chaque fois différents. Novembre est aussi le mois où j’ai un peu de temps pour peindre ces carrés de fruits qui plaisent bien à Roussillon ; c’est du travail, et c’est bien loin du mouillé sur mouillé, mais bon, j’aime peindre à l’envie…

« Le fruit le plus savoureux est toujours celui que l’on récolte de ses efforts. » (A. Verschaere)

Vos réponses à l’exercice de novembre sont terminées ; j’essaierai de poster mes commentaires la semaine prochaine. Vous avez pu constater que j’ai posté également ma version d’un des sujets. Si j’ai le temps je posterai ma version du deuxième . J’en profite pour remercier tous ceux qui ont voté pour moi pour le concours Pratique des Arts.. C’est très gentil. On aura le résultat dans une dizaine de jours en kiosque..

Un dernier mot pour dire que c’était un week-end d’ouverture d’ateliers d’artistes. Comme l’an dernier j’envisage d’ouvrir le mien à Velleron , sans doute les 7, 8 et 14 et 15 décembre prochain, histoire d’avoir une idée cadeau pour les fêtes (non made in China..).  Bon, si les routes sont bloquées et les trains en grève, je pense qu’il sera possible de prendre une pirogue sur la Sorgue, ou un ULM…

saison

L’aquarelle est poésie

Il m’est de plus en plus difficile de peindre une aquarelle en m’inspirant à 100% d’une photo.. Il y a toujours ce petit je ne sais quoi qui appelle à fuir les contraintes, à sortir du cadre, à être libre dans son expression..

En cela , l’aquarelle est poésie. La liberté des touches de pinceaux rejoint la liberté des mots quand ils sont brodés sur l’arpège du coeur. Il faut se libérer du modèle ; oui, sans aller trop loin non plus , car la cohérence est importante, tout comme l’harmonie..

Les exemples se font presque à chaque aquarelle ; j’essaye, j’essaye de garder cette direction en tête (et en coeur)..  Je voulais vous en montrer 2 exemples totalement différents :

Le vieux pont en automne (22 x 30 cm)Sur ce vieux pont automnal, les différences avec la photo modèle sont importantes ; et sans doute que si je la refaisais une deuxième fois elle serait totalement différente encore.. C’est ce qui fait le charme de l’aquarelle..

Ballade dans les alpilles (30 x 40 cm)Cette ballade dans les Alpilles est d’une toute autre approche ; je n’ai choisi que 3 couleurs, réhaussées à la pointe fine, un peu comme une illustration.. C’est une manière de peindre qui a ses « aficionados », et pourtant on est loin de l’aquarelle classique ou du mouillé sur mouillé.. J’aime avoir cette liberté de peindre comme je le ressens, même si cela rend difficile de définir mon style ou ma technique..

J’étais hier à Marseille, ayant pu visiter divers endroits que je ne connaissais pas, comme le quartier du Panier, la cathédrale La Major, les abords du Mucem au coucher du soleil, coucher de soleil sur le vieux port et bien sûr la Bonne mère, d’où la vue est magnifique.. A propos de poésie j’ai croisé pas mal de gens heureux qui chantaient « Lyon, Lyon ! On te bouscule !! » (Bon, j’avoue ne pas être très sûr du dernier mot…), mais c’était sympathique… J’en profite pour saluer Claude qui m’avait fait découvrir sa ville, ainsi que les fidèles de ce blog qui sont dans la région..

En fin de semaine je posterai vos réponses à l’exercice proposé ; peut-être aurai-je le temps de faire ma version..?

N’oubliez pas d’ici là, même dans le froid qui s’installe, et le doute qui fait frémir le pinceau, de garder un peu de poésie et de liberté dans votre aquarelle..

A bientôt !

Une question de Goult

Goult est un charmant village du Luberon, moins connu que ses soeurs aînées que sont Gordes et Roussillon par exemple, mais son calme et ses charmantes ruelles  valent le détour..  J’y ai pris récemment de magnifiques photos, et il n’est pas impossible que quelques aquarelles s’en inspirent dans les mois à venir..

La maison rose, à GoultCette maison rose vient d’être terminée. Certains penseront qu’il manque peut-être un chat ; c’est une question de goût (ou d’équilibre comme dirait Francis Cabrel…). Mais parfois la simplicité ne nécessite pas d’artifice..

La saison d’ouverture de l’atelier étant terminée, je me surprend à des grasses matinées jusqu’à 8 h..! Le contre coup d’une saison fatigante, probablement.. Le bilan est moins bon que l’année dernière, d’une manière générale, mais beaucoup de mes collègues peintres l’ont ressenti aussi..  La conjoncture ? Les gilets jaunes ? Les diverses grèves ou violences qui ont été diffusées à la télé et refroidi d’éventuels touristes ? Qu’importe les raisons, il faut continuer à avancer , cesser de se plaindre et se lamenter.. On a la chance d’habiter un pays merveilleux (que beaucoup nous envient), même si tout n’est pas parfait ; évidement.

La borie en automneVoici une des dernières aquarelles d’automne ; dans l’humide ; une borie apparaît timidement, au pied de 3 cyprès.. Je vais probablement en terminer avec la série automnale et me consacrer aux fruits d’ici Noël.. Vous en verrez bientôt..

Une petite info m’a fait bien rire (ou pleurer, je ne sais plus..) ce matin..  Une association s’est créée à Levallois pour aider Patrick Balkany à payer sa caution de 500 000 €…

Vous avez dit …Indécence ???

Avant de vous précipiter à souscrire pour aider les honnêtes gens de ce pays,………….., vous pouvez aussi voter pour mes aquarelles dans le concours Pratique des Arts (page 8) sur leur site internet..

L’art est une question de goût. On peut être ébloui du premier regard.

Mais le coeur voit bien mieux que les yeux..

C’est toujours la même eau qui coule

Voilà, c’est fini.

L’atelier galerie de Roussillon  vient de fermer ses portes, après une cinquième saison, et ne rouvrira que le 1er avril prochain.  Toutes mes aquarelles sont donc rentrées au bercail, (il y en a une bonne centaine !) et elles seront donc disponibles pour les visiteurs intéressés..   Il est possible que je fasse un week-end portes ouvertes fin novembre ou début décembre à Velleron, mais j’en reparlerai..      L’heure est venue au bilan de la saison, au repos, mais aussi à la montagne d’aquarelles à faire pendant les 5 mois qui vont suivre..   Plein de projets sont en attente, sans parler des huiles, des sujets aussi variés  que des fruits, des vues de Roussillon, des mixtes encre-aquarelle, des grands formats dans le mouillé sur mouillé, des paysages martiniquais, et bien sûr des rivières…

La rivière insolente 30 x 40 cmCelle-ci est la dernière en date. Je l’ai intitulée « La rivière insolente » ; comme le titre de cet article, c’est bien sûr une référence à des chansons de Michel Sardou. Elle court, elle court… Ce n’est pas que la maladie d’Amour, c’est aussi une métaphore sur le temps qui passe, et l’eau, comme le temps, nous glisse entre les doigts…

Ce temps vous l’aurez pour faire l’exercice du mois de novembre ; vous avez jusqu’au 15 pour faire une aquarelle et me l’envoyer par mail. J’ai proposé 2 sujets, l’un plus facile que l’autre. Mais rien ne vous empêche de vous entraîner sur les 2…

Le concours des lecteurs de Pratique des arts est ouvert aux votes depuis mardi ; le thème y est « Paysage tout en lumière » (bien que certains participants me paraissent un peu hors sujet).. Ce sera très difficile d’être parmi la trentaine des oeuvres qui seront élues à paraître dans le magasine . D’une part : il y a plus de 500 visuels à parcourir, des huiles, des pastels, des aquarelles (ce mélange est souvent préjudiciable aux aquarellistes), d’autre part, il y a des pointures qui y participent, comme F. Thienpondt, J. Coutard, L. Goosens, etc…, donc une rude concurrence ..  (A noter aussi la participation de mon élève Jacques Gély avec 2 magnifiques aquarelles)..

Bref, si vous voulez me faire plaisir, vous pouvez toujours voter pour mes aquarelles parmi celles que vous aimerez.. (on peut voter pour plusieurs oeuvres mais qu’une seule fois pour la même peinture). Voici le lien de la page 8 :

http://www.pratiquedesarts.com/votez-formulaire/galerie/index.php?p=8

Je ne suis pas contre le fait de faire voter les amis et la famille, il faut simplement que le numéro IP de votre ordi soit différent..   Certains arrivent à faire voter les morts lors de certaines élections, alors … pourquoi pas un réseaux de sympathisants…?

Bon week-end à vous !