La couleur des oliviers

Il n’est jamais facile de trouver la bonne couleur des oliviers, surtout qu’elle change selon l’heure de la journée, ou qu’il y ait du mistral,  ou non..          Certains peintres saturent volontairement de bleu le feuillage, parfois trop d’ailleurs, mais c’est sans doute pour différencier des autres arbres.

les-oliviers Selon le sujet je change ma propre recette de couleurs, mais voici celles que j’ai déjà utilisées  (pas toutes en même temps bien sûr..) : du gris de Payne, du bleu de Prusse, du jaune de Naples, vert olive, bleu indigo, terre d’ombre brûlée, terre verte, vert de cobalt ou turquoise, bleu indanthrène, bleu de cobalt, vert de pérylène… j’en oublie peut-être.. On peut mettre du sel pour des effets de lumière, ou des éclaboussures, etc… et je ne parle pas de la façon de faire les troncs .. A expérimenter donc..

Un mot concernant les cours : cette rentrée est plutôt laborieuse pour les cours d’aquarelle hebdomadaires ; à Monteux notamment où le cours du jeudi soir est annulé et celui du mardi ne plafonne qu’à 5 élèves, à Pernes également le mardi soir où nous ne sommes plus que 5 ou 6, idem pour le mercredi soir. Il n’y a que le vendredi  à Velleron  où le cours est  complet.   J’en profite pour rappeler qu’il reste de la place pour le mini stage proposé le lundi 14 novembre, (et le 15 au matin)..

Un dernier mot concernant les vidéos ; cela fait  près de 4 mois que je n’ai pu trouver le temps d’en tourner avec mon fils Valentin ; le temps est vraiment ce qui manque (qui s’enfuit déjà…), et je m’aperçois que l’on arrive en octobre,et qu’il faudra bien que je prenne plus d’un jour de « vacances ».. depuis février il serait temps..

Publicités

En allant vers le lac

L’automne est à nos portes, et les tons chauds des vignes qui rougissent ou jaunissent vont bientôt colorer les paysages qui nous entourent.. En attendant , j’ai peint récemment ce paysage dans les tons bleus et orangés, qui mène vers un lac, calme et reposant..

en-allant-vers-le-lacQuelques infos pour finir :

  • Deux nouvelles dates de stage (demi journées) sont proposées dans l’onglet « cours/stages » le lundi 14 et mardi 15 novembre. Les places sont limitées à 5 ; les tarifs ont très légèrement changé.
  • Une prochaine expo est prévue pour moi du 21 au 29 octobre, participation aux Rencontres Lun’aquarelle de St Sériès (entre Nîmes et Montpellier) ; j’y exposerai 3 aquarelles sur le thème des vignes en Languedoc. Couleurs d’automne évidemment..

Aïe ! ail ail

Dans la série des fruits et légumes que je travaille en ce moment, voici l’une des dernières aquarelles exposées à Roussillon.. De l’ail.  A côté des figues, des abricots, des olives (et bientôt des melons), son effet ne laisse pas indifférent les visiteurs et il est probable que je perde les aulx (pardon pour ce jeu de mot *) assez tôt..

ail-ail-ail La photo n’est pas extra car je l’ai prise avec le cadre.  Une petite anecdote concernant ces fruits que j’expose, l’autre jour, une femme et son mari sont entrés dans la galerie (déjà sans dire bonjour ni me regarder, mais en plus avec un gros chien sans demander si c’était possible, mais bon, j’ai l’habitude..), et là, ayant vite fait le tour, elle marmonne  « c’est statique, ça ne bouge pas.. » concernant mes fruits.. Je lui dit alors que c’est normal puisqu’il s’agit de natures mortes et.., ce à quoi elle rétorque en s’en allant « oh vous savez monsieur ça fait des années que je fais de l’aquarelle.. »           Même pas le temps de lui expliquer que cette partie de mon travail était « photographique » mais que le reste avait plus de mouvement.. Je conçois tout à fait que l’on puisse traiter des fruits dans la suggestion et la légèreté (donc « le mouvement »)  plutôt que dans le souci du détail, mais critiquer et partir sans entendre l’explication de ma démarche me sidère toujours …             Il y a forcément des choses que l’on aime et d’autres moins, mais parfois l’effort de comprendre (ou d’essayer de comprendre) permet une plus grande ouverture d’esprit..

Se peut-il que l’autre soit différent…?

Un peu de douceur

Je pensais que je n’aurai jamais le temps d’aller voir l’expo Turner à l’hôtel de Caumont d’Aix en Provence.. J’ai eu finalement cette chance comme surprise  d’anniversaire et j’ai pu admirer les oeuvres du Maître en vrai, ainsi que sa propre palette d’aquarelle.. Et l’on se rend compte que son surnom de « maître de la lumière » n’est pas usurpé…

Après, il faut revenir sur terre et regarder ce que l’on fait ; et plutôt que de se lamenter sur notre médiocrité on se dit qu’on ne peut que progresser ; même lentement… Et ne jamais oublier que le but n’est pas d’être le meilleur, mais d’être meilleur que la veille.

Dans mon petit univers d’aquarelliste, j’ai composé de petits paysages provençaux dans les tons bruns et orangés ; je doute qu’on y sente de la haine et de la violence..

Et bien sûr j’ai peint le beffroi de Roussillon, haut lieu des selfies en tous genres, des prises de photos dans tous les sens, des centaines de fois par jour.. Et là,  je réalise que Turner (entre  autres) n’avait pas de photos et savait pourtant capter la fugacité de la lumière pour en faire de sublimes tableaux..

Un vrai Maître.

50 nuances de… vie

« Chaque saison était notre saison d’aimer , et nous ne redoutions ni l’hiver ni l’automne ; c’est toujours le printemps quand nos vingt ans résonnent… » (Ch. Aznavour).. Hé oui, aujourd’hui j’ai donc 20 ans, avec 30 ans d’expérience…  L’heure n’est pas au bilan,  jeune ou vieux, c’est tellement relatif (on est vieux à un jour), et ce qui compte c’est ce que l’on fait de sa vie..  Jeanne Calment aura vécu 72 ans de plus que moi, mais sans doute que sa vie fut moins intense que celle de Mozart ou Rimbaud ; la créativité donne plus de sens à l’existence , surtout quand elle touche d’autres personnes..

Je l’ai déjà écrit sur ce site, vivre c’est faire l’Expérience, apprendre, et peindre est un moyen comme un autre.. Quand je regarde mes tableaux je remarque qu’il y a souvent des chemins, des escaliers, de la lumière , bref plutôt une aspiration vers l’optimisme et la découverte..

Je termine par cette photo de St Rémy de dimanche dernier ; une seule petite aquarelle vendue, mais ce n’est pas grave ; j’ai bien discuté avec Franck Hérété et rencontré de belles âmes ; c’est tout aussi important..

a-st-remy(je précise que je suis à gauche sur la photo ; le monsieur assis à droite à 95 ans ; merci..)

Saint-Rémy dimanche

Dernière journée de peintres dans la rue ce dimanche 4 septembre, à St Rémy de Provence ;  n’hésitez pas à faire un tour si vous en avez la possibilité, nous serons une centaine d’artistes et il m’a semblé voir dans la liste des participants un certain Franck Hérété qui est un aquarelliste très connu et talentueux..

La 2ème photo mise pour illustrer a été prise à Mollans il y a 3 ou 4 ans, je l’ai trouvée sur internet par hasard hier..(Damned j’ai oublié de rentrer mon ventre !!).Espérons que la chaleur annoncée ne décourage pas les visiteurs..

Cette journée marque pour moi la fin des « vacances » car c’est ensuite la semaine de reprise de certains cours. Avant un nouveau cap mercredi prochain (?). N’oubliez pas que l’atelier galerie de Roussillon continue d’être ouvert, et ce jusqu’au 30 octobre..

A bientôt !