Un peu de pub

Je me souviens que dans les années 70 mon frère m’appelait quand il y avait les pubs à la télé ; nous adorions regarder ces choses rares et drôles qui apparaissaient parfois entre les émissions .. 40 ans plus tard c’est une véritable invasion de nos écrans et de nos radios qui m’agace véritablement ; je n’en peux plus de ces pubs pour les supermarchés (allo patron..), les banques, assurances, voitures etc.., et ces slogans du genre « l’énergie est notre avenir.. » qui ne veulent rien dire mais qui nous matraquent régulièrement.. Les événements sportifs comme Roland-Garros sont saucissonnés d’images de matches entre les pubs (à moins que ce ne soit l’inverse), et j’ai appris que désormais TF1 pourra entrecouper son journal de 20 h par de la pub.. Je n’en peux plus, et je zappe systématiquement dès qu’elle commence… Et pourtant ; si j’en parle ici c’est que mes vidéos sur You tube ne rapportent plus grand chose depuis des mois (à peine 15 à 20 €) la faute sans doute aux bloqueurs de publicité, comme ceux d’ailleurs que j’utilise moi même.. Le monde est ainsi fait que l’on se retrouve parfois dépendant de choses que l’on n’apprécie pas…                                                               Je ne suis pas sûr de pouvoir continuer longtemps ces vidéos ; la disponibilité de mon fils se faisant de plus en plus rare.

Voici quand même une de mes dernières aquarelles :

L'impasse fleurie (24 x 32 cm)inspirée d’une photo prise dans le village de Venasque.  Bien sûr je l’ai beaucoup plus fleurie que dans la réalité..

La vie est plus jolie dans la couleur et le parfum des fleurs…

Publicités

Tout est relatif

La vision de notre travail à l’aquarelle ne cesse d’évoluer au fil du temps. Je conseille souvent à mes élèves de ne pas jeter leurs premières aquarelles (même si elles paraissent horribles) elles servent toujours de référence  par rapport aux progrès que l’on est en train d’accomplir..     Tant que l’on n’est pas un grand maître international, il arrive que notre travail puisse paraître médiocre ou imparfait.. Heureusement ! Il faut passer par ce genre de paliers de progression , ne pas être pressé de réaliser quelque chose de « correct » ou convenable à l’aquarelle..
tout est relatifAlors que je viens  de participer à ma dernière journée de peintres dans la rue (à St Rémy fin juin),  je réalise que cela fait presque 20 ans que j’avais commencé , dans la crainte du regard des autres et les doutes sur la qualité de mon travail.. Quand je revois des photos de cette époque j’ai un peu honte de ce que j’exposais ; et pourtant j’avais le sentiment de me débrouiller pas mal.. J’ai énormément de gratitude pour tous ceux qui m’ont acheté quelque chose, complimenté, et en quelque sorte encouragé dans cette voie..

compliment

Aujourd’hui j’ai l’impression de me débrouiller pas mal (d’être meilleur qu’il y a 10 ou 15 ans en tous cas) mais tellement loin encore de certains maîtres aquarellistes des magazines..

Qu’importe !       L’essentiel est de progresser , encore et toujours,    à notre niveau ; de transmettre ce que l’on sait …

l’essentiel est d’être à sa place,   dans l’instant présent…

3 coquelicots

Jardin fleuri

Les exercices d’été s’enchaînent et vous êtes très nombreux à participer ; merci ; mais vous constaterez aussi que je n’ai pas le temps de faire ma propre version, un manque de disponibilité à cause de la galerie et du travail qu’elle demande..  En juillet les touristes sont nombreux et les paysages de lavandes sont très demandés ; je passe beaucoup de temps à faire des petits formats car bien sûr c’est ce qui part le plus vite.. Du coup je ne fais même plus attention aux visiteurs qui ne répondent pas à mon « bonjour » quand ils rentrent, (certains touristes venus d’Asie n’ont aucune éducation mais on s’y habitue..), ceux qui rentrent avec des chiens sans demander, avec des glaces dégoulinantes, qui prennent des photos sans demander, etc…  On s’habitue.. On s’habitue car dans ce miroir du monde il y aussi des gens merveilleux qui sourient, qui complimentent, qui disent « au revoir  » et même « bonne fin de journée ! », il y a le regard écarquillé d’enfants qui me regardent peindre… Je pense qu’on devrait toujours regarder les choses avec un regard d’enfant, qu’on ne devrait jamais cesser de s’émerveiller  , ne jamais être blasé des paysages qui nous entourent, des arbres, du chant des oiseaux,  de la beauté des nuages (qui passent là-bas, les merveilleux nuages*..), c’est un peu naïf de dire ça, mais c’est ce qui me donne encore envie de peindre..

Dans ma série « jardins fleuris », j’ai fait récemment cette aquarelle :

La maison fleurieOh bien sûr je ne suis pas satisfait de tout (notamment du feuillage sur lequel je reviendrai surement ), mais l’idée était de donner du rêve, un monde fleuri, une perspective vers des champs où l’on aimerait courir , s’évader..

Rêvons un peu…

Sujets de stage

Ils sont venus de Lons-le-Saunier, de Tain l’hermitage, de Toulouse, de Manosque ou encore d’Aix-en-Provence…  Les stagiaires du début de semaine n’ont pas démérité..  Les sujets ont eu pour but d’apprendre l’interprétation d’une image, mais aussi le traitement de la végétation et le rendu de la lumière..

Voici mes versions des sujets proposés en démo :

Je rappelle que le paysage de lavandes était à l’origine un paysage d’automne avec des vignes alignées (comme d’habitude le bleu sort trop prononcé sur la photo).. Pour le cabanon je suis plutôt satisfait du rendu des arbres et de leur feuillage,  une bonne étude sur le mariage du flou et du net dans une aquarelle..

La treilleEnfin pour ce sujet de la treille (d’après une photo prise dans le village du Crestet) il fallait travailler la profondeur (perspective atmosphérique) ainsi que les pierres et les ombres portées..

Le prochain exercice d’été sera proposé demain sur le site ; je tâcherai de finir les commentaires pour le précédent si j’ai le temps..

Une petite info pour signaler que l’aquarelle « Les berges ensoleillées » que j’avais postée ici fin juin est partie ensoleiller une chambre en Chine…                                                         Un petit bout de moi sera donc là-bas…

Enfin une vidéo

Après 3 mois d’attente la dernière vidéo de démonstration d’aquarelle est sortie et disponible sur You tube ou sur l’onglet « vidéos » de ce site.. Il s’agit donc du dernier volet des 4 saisons d’un même lieu à l’aquarelle, un cabanon dans les vignes.     Pour égayer un peu l’ensemble j’ai rajouté des coquelicots, même si on en trouve moins en été.. Ce qui compte c’est la vision que l’on a de ce que l’on peint et non la réalité photographique ; le dernier sujet de stage proposé hier en était d’ailleurs un exemple criant : il s’agissait d’une photo de campagne automnale que l’on a transformée en été, les vignes jaunes ayant laissé la place à des rangées de lavandes…           Je posterai bientôt les photos des sujets travaillés.

Il y a quelque temps je faisais la réflexion sur ce blog  , suite à un certain mépris de mes aquarelles figuratives à la galerie de Roussillon, (trop commerciales soit disant), que je n’avais pas la chance de vivre de mes aquarelles dans le mouillé sur mouillé ; bien qu’elles soient techniquement meilleures..   La réalité est que la demande principale se porte sur les sujets provençaux et que je suis bien obligé de répondre à cette demande si je veux vivre de ma peinture.  Ce n’est pas une obligation contrariée, j’aime autant peindre des reflets et des fondus brumeux que des paysages « pittoresques commerciaux », le tout est de le faire avec sincérité, avec coeur..

Dans son âme

Quatrième prix

Je reviens du salon d’aquarelle du Grau du roi, dont c’était le vernissage hier, et j’ai eu l’honneur d’obtenir le quatrième prix..  Même si le niveau était très inégal (sur la trentaine de participants) il y avait quand même des pointures, dont A. Bidault,  G. Brunerie, M. Romieu, Maguy Sabatier, C. Pacaud (3ème prix), B. Vollmy (2ème prix), Ch.Dubois (1er prix), qui étaient en partie présents à Méjannes-le-clap..

L’invitée d’honneur, 1er prix l’an dernier, Lessia Scafi, fait un travail remarquable.

A voir donc si vous passez par Port Camargue d’ici à la fin du mois..

Le 2ème exercice est mis en ligne également,   j’espère avoir le temps de le faire cette fois-ci ;  on y voit le mont Ventoux, comme sur cette aquarelle panoramique réalisée il y a quelque temps :

panoramique au mont Ventoux

Comme un amandier en hiver

fin-ou-debutJ’ai intitulé une de mes dernières aquarelles représentant des amandiers en fleurs « Les hérauts du printemps« ..  Je suis très attaché à ce symbole de la vie qui renaît, qui refleuri, après des mois d’hiver.. Les amandiers qui fleurissent souvent fin février, début mars, annoncent le renouveau et les promesses d’un autre printemps.Les hérauts du printempsJe voudrais remercier celles et ceux qui sont passés à Roussillon récemment ainsi que les nombreux participants au 1er exercice de l’été ; les roses trémières  ont inspiré presque une trentaine d’aquarellistes amateurs (souvent très éclairés).. Le niveau monte de plus en plus et certains n’ont pas besoin de conseils ; je ne suis parfois pas sûr de faire aussi bien ; mais l’intérêt réside surtout dans le fait de voir l’interprétation d’un même sujet par différentes personnes.. On apprend beaucoup comme ça..

Pour info, ma prochaine vidéo (le cabanon dans les vignes en été) a été tournée, ne manque plus que le montage, au bon vouloir de la disponibilité de Valentin. (La semaine prochaine peut-être ?)

Info stage : Il vous reste jusqu’à samedi pour vous inscrire aux places libres qu’il reste le 12 juillet au matin.

Enfin, vendredi soir à 18 h 30 (j’essaierai d’y être) ce sera le vernissage et la remise des prix du salon d’aquarelle du Grau du Roi (30). L’expo durera tout le mois.