Fêtes…comme vous pouvez

A la veille de son arrivée annoncée je ne sais toujours pas si mon fils aura son train qui devait partir de Paris comme il était programmé.. Les joies de l’imprévu, le bonheur de l’inattendu, il y a l’Art de l’aquarelle dans cette situation  ubuesque.. Mais bon, pour les fêtes de famille on s’en serait passé.  L’occasion de voir tous mes enfants en même temps ne se présente qu’une ou 2 fois dans l’année.. Ce sont pourtant des choses essentielles.

En cette fin 2019 je voulais m’amuser à quelques prévisions pour 2020.. Dans ce jeu ironique quelques véritables infos se cacheront, peut-être les percevrez-vous…

Je prévois déjà d’autres jours de grèves de trains en 2020..(Saviez-vous que depuis 1947 il n’y a pas eu une année sans 1 jour de grève à la SNCF ?).. D’autres mouvements sociaux, du froid , de la neige et de la pluie cet hiver, un été caniculaire.. Des décès de célébrités, des scandales, des faits-divers, de bons résultats des footballeurs français, etc…  Du classique en somme.. Côté personnel, je prévois le départ de mon collègue Bernard pour une autre région, et donc une nouvelle aventure à Roussillon avec une autre personne.. Je prévois la légalisation des travailleurs chinois clandestins qui produisent mes aquarelles dans le grenier, la sortie d’un prochain livre sur mes  villages de Provence, une nouvelle vidéo, une parution dans un magazine national pour la première fois, des dates de stages, des cheveux qui repoussent sur mon crâne, et surtout la continuité dans la réalisation d’aquarelles, pour tenter toujours de faire mieux..

Liste non exhaustive bien entendu.. Je n’ai pas parlé des exercices gratuits sur mon site mais il est probable qu’ils continuent aussi en 2020.. (Le prochain est pour le 2 janvier).

Pour cette année qui se termine, je voulais remercier tous les fidèles qui lisent ce blog, d’où qu’ils soient, (un salut particulier pour  la Suisse), vous avez beaucoup de mérite d’avoir cette patience et cette bienveillance à mon égard.. Je vous dédie cette dernière aquarelle, aux couleurs de l’automne :

Rivière d'automne (30 x 40 cm)  Que les fêtes vous soient sereines, comme cette eau qui coule paisiblement, mais aussi pleine de couleurs et de lumières qui embellissent ces moments rares près de nos proches..

« Nous portons en nous des merveilles que nous cherchons en dehors de nous ». (T. Browne)

Bloqué

Combien de fois se retrouve t-on bloqué devant notre feuille d’aquarelle ? Assailli de doutes à l’idée de donner un coup de pinceau supplémentaire, à foncer ou à éclaircir telle ou telle zone ? Faire les bons choix n’est jamais évident, c’est surtout valable dans l’aquarelle, mais ce qui est sûr c’est que ce blocage ne concerne que le peintre lui-même.. Imaginez que moi par exemple, ne sachant pas peindre un sujet, je décide de vous empêcher de le peindre… Y a pas de raison que je sois lésé et pas vous… Ben quoi ? Il faut essayer de me comprendre, je me bats pour vous, et si ce n’est pas vous ce sont vos enfants qui en profiteront..

C’est un raccourci exagéré, je le conçois, sur la vision des grèves et blocages de ce pays.. Oui, la retraite est un sujet fondamental, oui on a l’impression d’être pris pour des idiots et oui on a l’impression de perdre des avantages alors que les très riches en gagnent.. Oui, oui, ok.. Et donc, c’est pour cela que quelques milliers de personnes bloquent des millions d’autres qui veulent travailler ou se déplacer.. Qu’importe les dommages collatéraux, les dépôts de bilan, les faillites d’autres travailleurs, puisque tout cela est fait pour nous.. et de nous rappeler que tant d’avantages précédents nous ont été obtenus de cette manière, de haute lutte..

Bon, personnellement, je suis plus préoccupé par l’état de la planète que nous laisserons à nos enfants et petits enfants, dans 15 ou 20 ans, que par le montant de ma retraite.. Certains penseront que c’est inapproprié, voire exagéré, mais qu’importe.. Je me trompe peut-être en pensant que je serai plus contrarié par la qualité de l’air que je respire,par la qualité de ce que je pourrai manger,  par les extrêmes climatiques, que par le contenu de mon portefeuille..   Ne portez pas attention à ce que je dis, les artistes n’ont pas les pieds sur terre…

Ce que j’ai pu constater c’est que je n’ai pas pu voir ma fille ce week-end ; pas de train. Que je ne suis pas sûr de voir mes 2 fils de Paris pour Noël.. Mon cas est loin d’être unique. Il faut être fataliste ; ou râler. C’est bien français..  Les quelques milliers de bloqueurs vous rappelleront que c’est pour votre bien qu’ils le font..

Les réponses à l’exercice de décembre sont terminées, et je pense pouvoir mettre mes commentaires cette semaine. Soyez patients. Je ne fais pas grève (mais il m’arrive de procrastiner..)..

Un immense merci pour tous vos voeux de bonnes fêtes accompagnant vos envois ; cela fait bien plaisir.. Merci aussi aux visiteurs de mes 2 week-end portes ouvertes (que j’ai pu compter sur les doigts d’une main), je leur dédie cette aquarelle printanière :

Fleurissements du printemps (22 x 30 cm) « Nous vivons dans une culture où le superflu est devenu si nécessaire que nous sommes condamnés à toujours vivre dans le manque ». (J. Salomé)

Peindre pour progresser

Il n’y a pas de secret. Pour progresser en aquarelle il faut peindre, peindre, et encore peindre, sans se décourager des ratés inévitables qui peuvent advenir..  Je le répète depuis des années sur ce blog, tout le monde rate des aquarelles, y compris les grands artistes, mais il y en a forcément certaines qui sortiront du lot..   Il y a une part d’aléatoire dans l’art de l’eau, c’est ce qui fait sa difficulté mais aussi sa beauté..   Persévérez…

J’ai décidé d’ouvrir la réception des exercices pour élèves à aujourd’hui ; ceux qui ont participé peuvent donc m’envoyer leur photo maintenant. La raison est que je ne suis pas sûr de récupérer mon ordi rapidement la semaine prochaine (mise à jour de windows 10), et j’ai aussi de nombreux mails qui ne partent pas ou que je ne reçois pas.. (Ils font peut-être aussi la grève à SFR ou Orange ??).. Quoiqu’il en soit, si vous voyez que je ne vous ai pas répondu ou pas publié c’est que je n’ai pas reçu votre message..

Je posterai ma réalisation du sujet hivernal demain. J’hésite encore car je ne suis pas complètement satisfait ; mais bon , c’est un peu pareil quand je vois ma tête dans la glace le matin.. Pas satisfait, on peut faire mieux, mais il faut bien faire avec…

Voici 2 de mes aquarelles dans le style « illustration bicolore »..

Certains aiment bien cette façon de peindre, rehaussée d’un dessin à l’encre..  Cela change énormément de ma dernière aquarelle de bord de brume ou encore de celle des clémentines, publiées récemment..  C’est toujours difficile de choisir une voie , n’est-ce-pas ?

Mon atelier sera ouvert ce samedi après-midi et dimanche ; ce sera la dernière fois de l’année. Le week-end précédent j’ai dû installer des barrières filtrantes pour canaliser le flux ininterrompu de visiteurs.. certains se battaient même pour telle ou telle aquarelle, on se serait cru au Black friday .. Il me semble même que la police est intervenue croyant voir des gilets jaunes en attroupement devant chez moi…

Bon , sérieusement, je prends ce qui arrive dans la vie et je n’attends jamais rien de quiconque ; cela évite d’être déçu et on a que de bonnes surprises..

Un dernier mot concernant mes aquarelles « inspiration Martinique » ; j’ai rajouté 2 dernières créations hier : une sur le piton Crêve-coeur (que j’ai gravi plusieurs fois et d’où la vue est magnifique sur le sud de l’île), et l’autre concerne les mangues (mon fruit préféré !).. Spéciale dédicace à Dany…

A bientôt !

Douceur et sérénité

Pas de grève pour moi aujourd’hui ; il serait difficile de m’arrêter de peindre, ce serait comme couper les ailes d’un oiseau..   Je fais donc partie de ces millions de personnes qui vont essayer de travailler malgré tout, malgré ces énièmes blocages et revendications (justifiées ou pas), malgré ces images démoralisantes que les médias vont s’arracher,  guettant les premières dégradations , les premières bavures, les premiers blessés, voire les premiers morts… Puis viendront les réactions, les récupérations politiques, les polémiques… Qu’importe le fond pourvu qu’il y ait la forme. La visibilité médiatique.      Il faut  bien de la patience,  ou du détachement, pour vivre en France et garder un regard optimiste sur notre société.  Ce n’est pas mon rôle de juger ; tant de gens ont maintenant la parole (qu’ils réservaient avant au bistrot du coin), et chaque avis créé sa polémique..  Non, ce n’est pas mon rôle, j’essaye juste de peindre, de progresser, et vous proposer des photos de mes aquarelles.. Ce n’est pas grand chose dans la construction d’une société, mais j’ai la faiblesse de croire qu’un peu de douceur et sérénité sont essentiels pour « respirer »..

bord de brume - 30 x 40 cmCette aquarelle est faîte pour cela. Respirer. Contempler la nature. La brume et les reflets de l’eau calme. (Spéciale dédicace à Charlotte à qui j’avais proposé ce sujet).

Dans les photos proposées en exercice ce mois-ci, il est possible de saisir cette sérénité en peignant une vieille bâtisse dans la neige, à partir d’une image d’été. Ce n’est pas si compliqué. Essayez ; il y a ma vidéo sur le cabanon en hiver qui pourrait vous aider… Sinon, il y a ce petit oiseau,  libre et fragile à la fois, comme le symbole de ce côté Artiste que nous avons au fond de nous..

Combien de temps passons-nous à nous envoler un peu, au lieu de râler ? Combien de temps passons-nous à contempler ce qui nous entoure, les beautés discrètes, les silences profonds ? Combien de temps passons-nous à être conscients de la chance que nous avons ?

En ce moment, j’ai l’honneur de donner des cours d’aquarelle à un monsieur de plus de 84 ans, victime d’un AVC.  Tenant tant bien que mal son pinceau de la main gauche, la plus valide, mais sans le délié naturel, avec une vue déficiente de surcroît..  Tant d’obstacles, de difficultés, qui ne sont rien finalement, quand on a la joie de diriger un peu de couleur sur le papier et de faire naître un olivier, de sa main tremblante..  Essayez de peindre de la main gauche (les droitiers) pour voir ce que ça donne.. N’est-ce pas là une grande leçon de vie ?

Je pense qu’avant de râler pour tout ce qui ne va pas, pour tout ce qui pourrait aller mieux, il faudrait être conscient de tout ce que nous avons.

Bref ; si vous avez la chance de pouvoir vous déplacer, parler, regarder, écouter,  réjouissez-vous ! Et si vous n’êtes pas loin, vous pouvez aussi venir voir mes  aquarelles à mon atelier de Velleron .Il sera ouvert ce week-end et le suivant..

Un peu de douceur dans ce monde de brutes..