La dernière ?

La dernière journée (dimanche) à St Rémy fut un véritable calvaire, au point de me demander si ce ne sera pas simplement ma dernière journée dans la rue ;  pour la première fois depuis que je participe à cette manifestation (2003) je n’ai pas gagné un centime, et je ne suis pas le seul… Le plus terrible est le manque de visiteurs ; sur toute la journée il y a dû y avoir 3  personnes qui ont vraiment regardé mes aquarelles, et la chaleur n’explique pas tout..

à St Rémy - juin 2017Je remercie Jean-Charles pour la photo, et je salue les fidèles de ce blog que j’ai croisés ; ma déception est relative (il y a des choses pires bien sûr), mais ce qui me contrarie surtout c’est la verbalisation de nombreux exposants par la police municipale pour manquement de ticket horodateur.. Cela ne se faisait pas avant, d’autant plus que le dimanche est souvent gratuit pour se garer dans beaucoup de villes ; quand ce n’est pas le cas les organisateurs nous donnent un papier à poser sous le pare-brise pour nous exonérer d’amende.. Il faut croire que St Rémy ne voulait pas..    Bien sûr ils nous indiquent les parkings gratuits où l’on peut aller se garer après l’installation, mais il y a un côté pratique (garde du stand, retrait rapide en cas de pluie) qui est indéniable.  Le fait de payer 50 € la journée (sans compter les frais de déplacement) pourrait mériter un peu plus de considération, il me semble que nous participons un temps soit peu à l’animation de la ville, sans aucune certitude d’être remboursés de nos frais à chaque fois.. Payer 20 € de plus pour pouvoir se garer toute la journée proche de notre stand me semble un peu « abusé »..    N’est-il pas ?

Bref, sur la photo, à ma droite, vous pouvez voir 2 aquarelles que je venais de faire pour l’occasion ;

J’ai eu la chance de les vendre à Roussillon le surlendemain… « Ce qui t’est destiné trouvera toujours le moyen de te rejoindre.. » Comme quoi il faut toujours suivre les signes de la vie..

Premier exercice de l’été visible sur mon site dès demain..

A bientôt !

Les berges ensoleillées

Voici une des dernières aquarelles, même si elle n’est pas de saison, j’espère qu’elle rafraîchira un peu.. Ce sont des berges ensoleillées, peut-être la Loire ou la Somme, ou la Durance plus près d’ici.. Qu’importe le lieu, c’est comme souvent une interprétation personnelle à partir d’une photo, libre au spectateur de s’évader ou rêver où il veut quand il regarde l’aquarelle..

les berges ensoleilléesJe l’exposerai pour la première fois  demain sur mon stand à St Rémy de Provence ; avec une petite trentaine de degrés il devrait faire moins chaud qu’hier (41° à Pernes !) avec un peu de vent..    Cette chaleur fait fuir les visiteurs de Roussillon l’après-midi, heureusement nous avons fait mettre une petite clim qui rend bien plus agréable les chaudes journées là-bas…

St Remy 2017

Voilà l’été

Officiellement nous étions encore au printemps ces derniers jours, malgré cette chaleur suffocante, l’été n’en fait qu’à sa tête et prend de l’avance, espérons que ce soit moins torride en juillet-août..   Je serai donc à St Rémy de Provence dimanche, peut-être sous la chaleur, mais entouré de dizaines d’artistes très talentueux.. si vous passez par là profitez-en !…

La semaine prochaine reprendront les exercices pour élèves ; voici (enfin !) la version de cette vieille ferme que je n’avais pas eu le temps de faire avant :

La vieille fermeVous constaterez que j’ai finalement opté pour mettre des tournesols devant, histoire de changer un peu..

Il reste de la place pour les 2 jours de stage proposés en juillet (11 et 12) ; consultez l’onglet si vous êtes intéressé(e).

Pour finir un petit bilan de Méjannes-le-clap, où il n’y eu pas de ventes d’aquarelles mais quelques livres ; j’en profite pour féliciter chaleureusement Mireille et Eric (fidèles participants aux exercices) qui ont tous les 2 reçus un prix lors du concours en extérieurs à Méjannes.. Bravo !

L’essentiel est invisible pour les yeux

J’ai une tendresse particulière pour Le Petit Prince de St Exupéry ; les messages de ce livre me guident souvent, encore aujourd’hui, notamment cette fameuse phrase « On ne voit bien qu’avec le coeur… » que je pourrais détourner en disant « On ne peint bien qu’avec le coeur… »

Si j’en parle en ce jour c’est que récemment 2 aquarelles originales de St Exupéry ont été vendues au prix faramineux de 284 000 € pour l’une et 226 000 € pour l’autre (voir ci-dessous)

Petit PrinceCela me laisse de l’espoir…!   Imaginez la plus-value  de ceux qui ont eu la chance d’acheter une de mes aquarelles à quelques dizaines d’euros ..!!  C’est le moment ! Et en plus la fête des pères approche !!

Plus sérieusement, je voulais vous montrer cette réalisation d’il y a un certain temps, illustrant cette relation (chère à mon coeur) du Renard et du Petit Prince…

Le renard et le Petit PrinceHeureusement elle ne vaudra jamais ce prix là, mais le message vaut bien plus que tout l’argent du monde..

-« …Alors tu n’y gagnes rien , dit le Petit Prince »

-« J’y gagne , dit le renard,  à cause de la couleur du blé… »

Instant lavande

Plus que quelques jours pour aller voir l’expo de Méjannes-le-Clap (30), sinon en dehors de l’atelier de Roussillon je serai à St Rémy de Provence le dimanche 25 juin.. En espérant que ces fortes chaleurs diminuent…

Cette aquarelle réalisée le mois dernier annonce le temps des lavandes ;  il ne faut pas se fier aux rendus trop bleus des lavandes que l’appareil photo ne traduit pas correctement..

Le temps des lavandes (24 x 32 cm)Vous avez pu remarquer aussi que j’ai changé l’aquarelle de page d’accueil ; cette promenade sous les pins était à 2 doigts d’être recadrée mais j’ai finalement opté pour quelques rajouts et corrections.. Il faut parfois une seconde chance, pour une seconde vie..

Cette petite phrase pour finir, ce n’est peut-être que du verbiage mais elle peut être utile à certain(e)s quand l’effroi nous saisi lors de nos réalisations (d’aquarelles), aussi bien que dans nos choix…

faire

Retour de vernissage à Méjannes

C’était donc hier le vernissage du festival d’aquarelle de Méjannes-le-Clap, petit (très petit) village situé entre Uzès et Barjac, dans le Gard… Le lieu est assez isolé dans la campagne, mais la qualité des exposants  en a fait un rendez-vous signalé dans le dernier Pratique des arts et même dans le magazine L’Art de Janine Galizia, pardon, L’Art de l’aquarelle

Il y avait du monde lors du vernissage (peut-être même le village entier ?) et les organisateurs dont Jacqueline Dumas et Nicole Finiels sont très sympathiques.. Voici une photo de mon espace :

Méjannes aquarelleJ’ai été très touché des retours positifs que j’ai reçus, notamment de « Brume sur la Sorgue » que même Fernand Thienpondt a apprécié.. J’ai pu discuter avec lui (et son délicieux accent belge) ainsi qu’avec Th. de Marichalar.. J’ai pu admirer leur travail de près ainsi que celui des talentueux S. Langeron, F. Rollier, J.C. Papeix, J. Marrel.. entre autres bien sûr..

vernissage Méjannes - 09-06-17 Sur la photo on peut voir au centre F. Thienpondt ainsi que Véronique Piaser-Moyen, qui n’a pas changé..    L’expo est donc ouverte tous les jours de 10 h à 19 h jusqu’au 18 juin. « C’est loin, mais c’est beau » (pour paraphraser un ancien président français)..

Une info pour finir : j’ai pu enfin peindre ma version du dernier exercice pour élève (maison dans les genêts) ; vous le verrez dans l’onglet indiqué..

A bientôt !

stage en juillet

J’ai finalement rajouté 2 dates de stage aquarelle en juillet, précisément le mardi 11 et mercredi 12 juillet. Si vous êtes intéressé(e) contactez-moi par mail, les places étant limitées à 5 comme d’habitude..

Je vais essayer de m’inscrire au salon d’aquarelle du Grau du roi, comme l’an dernier ; ce sera du 07 au 30 juillet. J’y mettrai 3 de mes bords de rivières. Vendredi pour le salon de Méjannes-le-clap (30) ce sera plutôt quelques aquarelles dans le mouillé sur mouillé, à dominante rousse (comme Roussillon…)

A Roussillon justement j’ai amené une dernière création, avec des oliviers et des coquelicots, pour être dans la saison et répondre à la demande…

Oliviers et coquelicots ( 35 x 55 cm)J’y ai marié le flou et le net..

Pour finir, cette citation que j’aime beaucoup, de Jean Cottraux :

« A côté de la créativité exceptionnelle de génies comme Einstein, Picasso ou Mozart, il y a la créativité au quotidien de chacun d’entre nous qui se traduit dans l’art de vivre ou de survivre.  Pour certains la vie est le plus bel accomplissement, même si elle n’est pas remplie d’oeuvres exceptionnelles. »

Coquelicots de stage

Voici une photo des coquelicots que nous avons réalisés en stage la semaine dernière ; pour ce sujet le fond a été fait en premier, et sans utiliser de drawing gum pour protéger les contours..

coquelicots de stageL’autre sujet concernait une barque sur un étang brumeux ; je le montrerai une prochaine fois.. Je dois dire que je suis plus que débordé et que je n’ai même plus le temps de faire ma version des sujets proposés en exercice.. J’avais aussi oublié la version de Annie et Armand que j’ai rajoutés par la suite..                                                               J’essaye de faire de mon mieux, avec tous mes défauts, j’essaye d’oublier les lenteurs administratives pour régler des histoires qui traînent depuis des mois et qui sont épuisantes à la longue, et j’essaye de continuer à peindre avec coeur et courage malgré tout ça..      Pas évident..

La semaine prochaine, vendredi 9 juin, ce sera l’accrochage et le vernissage du festival d’aquarelle de Méjannes-le-clap (Gard) ; j’y serai bien sûr..    En voici l’invitation :

Invitation